Des miettes de pain... et l'accélérateur de particules déraille

par France Info mercredi 2 novembre 2011 00:00
Radio France © France Info

Le coupable : un oiseau, qui transportait dans son bec, un bout de baguette de pain. Le volatile, en survolant l'accélérateur de particules du Cern, en a lâché des morceaux, sur une installation électrique : court-circuit du système de refroidissement, réchauffement de la machine. Bref, quelques heures de pagaille dans l'accélérateur le plus puissant au monde... pour quelques miettes.

L'incident a eu lieu mardi dernier, mais on ne l'apprend qu'aujourd'hui, l'AFP ayant eu copie d'une note interne du Cern (Centre européen de recherche nucléaire), basé de part et d'autre de la frontière franco-suisse.
_ À la lecture de cette note, ça ne paraît pas grand chose : la température de l'accélérateur serait passée "du zéro absolu (-273,15°C) à -268 °C". Mais cet incident s'ajoute à deux autres, depuis le lancement officiel de la machine en septembre 2008. Et il intervient alors que celle-ci doit redémarrer dans quelques jours !

L'oiseau -pour une raison encore indéterminée !- a lâché ces miettes, pile où il ne fallait pas, sur "l'installation qui alimente les secteurs 7-8 et 8-1" de l'accélérateur, autrement appelé LHC ou Grand collisionneur de hadrons. De quoi provoquer "les mêmes effets qu'une coupure de courant normale pour laquelle les systèmes de protection de la machine sont très bien préparés", assure la note du Cern.

Il a quand même fallu plus de 24 heures, pour reprendre les opérations en cours, sur cet instrument de physique d'une précision -dit-on- inégalée, qui mesure 27 km de circonférence, et dont la construction a pris plus de douze ans, mobilisé 7.000 physiciens et coûté 3,76 milliards d'euros...

Cécile Quéguiner avec agences

[scald=80777:sdl_editor_representation]