aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Roland Garros, pionnier de l'aviation

le Dimanche 3 Juin 2012 à 07:49
  • 2 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (2 votes)

En plein quinzaine du tournoi de tennis parisien, on peut légitimement s'interroger sur l'origine du nom de cette rencontre internationale de la balle jaune. On n'est pas si loin du sportif finalement.

Roland Garros est le premier aviateur a avoir traversé la mer Méditerranée. © A. Meurisse

Dans l'esprit collectif, Roland Garros est associé aux internationaux de France de tennis à cause du stade qui porte son nom depuis 1928. Mais en fait Roland Garros, n'a jamais tenu une raquette de sa vie.

Roland Garros était un aviateur, né à la Réunion, lieutenant de la Première Guerre Mondiale tué lors d'un combat aérien dans les Ardennes, en octobre 1918. On lui doit de nombreux records, de nombreuses inventions, dont un système de tir à travers le champ de l'hélice, mais aussi et surtout la première traversée de la Méditerranée à bord d'un Morane H, le 23 septembre 1913 en 7 heures et 53 minutes.

L'an prochain, nous fêterons le centenaire de cet évènement historique. Sous l'égide de l'Aéroclub de France, un pilote effectuera la même traversée entre Fréjus et Tunis, à bord d'une réplique du Morane H. Jean François Georges, ancien président de l'Aéroclub de France

2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Leto Martín (anonyme),
Cést très bien qu'on parle de Replic'Air même si l'ancien président du AC de F se trompe en disant que vous êtes en train de reproduire un Morane "H". Ce n'est pas grave pour le grand public, car dans le milieu aéronautique on ne va pas découvrir maintenant Roland Garros mais par contre les autres vont connaître l'existence de Replic'Air, et c'est ça le plus intéressant, soit a cause d'un "H" ou d'un "G". LM
Avatar de anonyme
JF Monier (anonyme),
Bravo à toute l'équipe de Réplic'Air qui s'est lancée dans ce fabuleux challenge : bonne chance et bons vols. Les hydraviateurs attendent avec impatience le premier décollage sur l'eau de la version hydro du Morane.
aller directement au contenu