aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

JO : tête couverte sur le tatami, une première

le Vendredi 3 Août 2012 à 11:33
Par Céline Asselot

Après d'âpres négociations entre le CIO, la fédération internationale de judo et la délégation saoudienne, un accord avait été trouvé. Ce vendredi matin, Wodjan Ali Seraj Abdulrahim Shaherkani a donc eu le droit de monter sur le tatami avec la tête couverte.

Une semaine de polémique pour à peine une minute de combat. Après avoir essuyé le refus du CIO, la judoka Wodjan Ali Seraj Abdulrahim Shaherkani avait finalement obtenu le droit de monter sur le tatami la tête couverte, comme l'exigeait la délégation saoudienne.

Le voile islamique n'ayant pas été autorisé, la jeune athlète de 16 ans, qui concourt dans la catégorie des plus de 78 kg, s'est présentée devant son adversaire avec un couvre-chef ressemblant à un bonnet de bain noir. C'est la première fois que les autorités olympiques acceptent une telle dérogation au règlement du judo. Au grand dam de certains responsables de la fédération internationale de judo.

Wodjan Ali Seraj Abdulrahim Shaherkani, qui est devenue la première athlète féminine saoudienne de l'histoire olympique, n'aura pas brillé au niveau sportif. Dès le 1er tour, elle a été battue sur ippon par la Portoricaine Melissa Mojica après moins d'une minute et demie de combat.


 

Par Céline Asselot
9
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Louise (anonyme),
Cette décision du CIO est-elle prise pour respecter la religion de la sportive ou pour ne pas froisser l'Arabie Saoudite, un pays fort riche. SI une sportive d'un pays pauvre , majoritairement de confession musulmane avait fait la même demande , le CIO aurait-il pris la même décision ? Est-il possible de réfléchir à ces questions qui amalgament religion et géopollitique ?
Avatar de anonyme
gabrielle (anonyme),
Esperons soit aussi une derniere!!!!
Avatar de anonyme
diploooo (anonyme) @ gabrielle (anonyme),
et en quoi ça vous dérange?
Avatar de anonyme
affligeant de voir que les instances sportives mondiales se sont abaissées à tout point de vue, au mépris même de l'esprit olympique, bafouant au passage les règles et le code moral du judo international !...une brèche est désormais ouverte, la boite de pandore aussi.
aller directement au contenu