OM-PSG, un Clasico pas comme les autres

par vendredi 5 octobre 2012 23:20
Panoramic

Attendu avec impatience, le Clasico de dimanche entre Marseille et le PSG promet d'être haletant. Contrairement aux saisons précédentes, à l'habituel tension propre au choc est venu s'ajouter l'enjeu sportif. Grégoire Margotton, commentateur vedette de Canal +, nous en parle...

C’est le match le plus attendu de la saison. OM-PSG : le classique du championnat de France connaît chaque saison un succès inégalable. Dimanche à 21h00, les deux ennemis se retrouveront au Vélodrome pour un sommet qui promet. Car le premier Clasico de la saison semble être différent. L’engouement médiatique est plus fort, l’enjeu sportif est présent, le statut des deux clubs a changé et l’envie de se faire respecter est toujours là. Ajoutez à cela l’autorisation des supporters parisiens à faire le déplacement et vous obtenez un rendez-vous attendu partout en France, voire au-delà des frontières. C’est en tout cas ce que pense Grégoire Margotton.  « C’est une belle affiche, avec le leader qui accueille son dauphin. Ça fait depuis 1992-93 que l’enjeu sportif n’a pas été aussi important, explique le commentateur vedette de Canal +. Mais nous ne sommes qu’à la huitième journée, ça ne changera pas la phase de la course au titre. C’est un Clasico qui fait plus envie que les autres. »
« On n’a vraiment pas besoin de le vendre »
Evidemment, le dispositif mis en place par la chaîne cryptée est au niveau de l’affiche. « Il y aura un grand dispositif. On va essayer de mettre ce match un peu plus en valeur que les autres dimanches à travers le dispositif autour du terrain. Naturellement, les spécialistes et le grand public sont plus intéressés par ce Clasico que par les précédents. On n’a vraiment pas besoin de le vendre celui-ci pour tout vous dire, enchaîne Margotton. On a juste besoin d’être bon avant, pendant et dans les analyses d’après-match plus que jamais. Je ne sais pas comment vont réagir les abonnés. J’espère que ça va être un carton d’audience ou alors ça va montrer définitivement que le foot passionne un petit peu moins les gens, comme le prouvent les stades qui sont en train de se vider. Mais j’espère que ça va marcher. » Mais l’heure n’est pas au pessimisme pour Margotton, qui assure avoir peut-être « un peu plus d’envie et de frisson » mais sans se « mettre la pression plus que ça.»
Le jeu plus fort que l'enjeu ?
Si le Clasico est très attendu cette saison, c’est évidement en raison de l’enjeu sportif. En cas de victoire au Vélodrome, le PSG prendrait la tête de la L1. De son côté, l’OM peut se contenter d’un nul. Finalement, n’y a-t-il pas un risque d’assister à une rencontre sans spectacle ? Margotton ne le pense pas. « Marseille va jouer et Paris aussi. Pour moi, ce n’est pas un match qui se terminera à 0-0, explique-t-il. C’est typiquement le genre de match qui ne fera pas 0-0. Si Marseille perd, ça va être la manière qui va être très importante. Si le PSG est vraiment au-dessus et vient s’imposer largement au Vélodrome, ce sera un gros coup de massue pour le championnat. On dira que c’est le futur champion que c’est normal, ils sont au-dessus du niveau de la L1. Dans le cas contraire, Paris redeviendra un peu plus humain. » Voilà tout l'enjeu du Clasico...