Le PSG enfonce Montpellier

par dimanche 30 septembre 2012 17:55
Panoramic

PSG-Montpellier, c'est le nouveau Clasico de la D1. Dans un stade Pierre de Coubertin plein à craquer, les hommes de Philippe Gardent ont étrillé des Montpelliérains complètement amorphes. Score final 38-24 en faveur du PSG qui prend la tête du championnat.

Aucune surprise des deux côtés pour débuter ce match. L’incertitude qui planait quant à la participation de Luc Abalo a vite été effacée puisque l’ailier français était dans le sept de départ. Le PSG a commencé très fort dans ce match. Très rapidement, les artilleurs parisiens parvenaient à faire parler leur bras face à une défense montpelliéraine pas assez agressive. Grâce aux très bons Mikkel Hansen et Marko Kopljar (6/8 et 4/4 en première période), Gardent et ses hommes prenaient les devants (6-4) après dix minutes. Mais le champion en titre n’allait pas tarder à réagir. Beaucoup plus haut en défense, les Montpelliérains prenaient la mesure de la base arrière parisienne. Derrière, Michael Robin faisait le travail pour permettre à Montpellier de déployer son jeu rapide et prendre un avantage de deux buts à la 23eme minute (8-10). Malgré une double supériorité numérique, Montpellier ne parvenait pas à conclure. Inconsciemment, ils remettaient les Parisiens dans le match et José Manuel Sierra commençait son show (15 arrêts à la mi-temps). Le PSG rentrait aux vestiaires avec un avantage de deux buts (14-12).
Un calvaire pour Montpellier
Dès l’entame de cette seconde période, emmenés par un Didier Dinart des grands jours, les Parisiens mettaient une grosse pression sur le MAHB qui enchaînait les pertes de balles (14 au total). Avec un Honrubia surmotivé (7/10 aux tirs), la punition était immédiate. Paris infligeait un 4-1 d’entrée à Montpellier. Derrière, la défense montpelliéraine retombait dans ses travers en manquant cruellement d’agressivité. Mikkel Hansen et Marko Kopljar, sur un nuage en ce dimanche, enfilaient les buts (respectivement 11/15 et 10/12). A la 45eme minute, Montpellier comptait déjà sept longueurs de retard sur le PSG (26-19). Et pourtant, les Parisiens commettaient beaucoup de fautes. A neuf reprises, Montpellier a été en supériorité numérique sans réussir à en profiter (32-21 à la 52eme). Philippe Gardent se contentait de faire tourner son effectif pléthorique. Antonio Garcia en profitait pour inscrire ses premiers buts à Coubertin (2/2). La fin du match était un calvaire pour les Montpelliérains. Sierra poursuivait son entreprise de démolition face à Tej et consorts (25 arrêts pour l’Espagnol). En face, son homologue Mickaël Robin (15 arrêts) faisait son possible pour maintenir le MAHB à flot. Peine perdue, l’addition ne faisait que s’alourdir. Le PSG Hand s’impose 38-24, rarement Montpellier aura connu une telle correction en championnat de France. Avec cette victoire, le PSG reprend le fauteuil de leader à Chambéry. Quant aux Montpelliérains, avec l’interpellation de leurs stars Niko et Luka Karabatic, ils s’apprêtent à vivre des moments très difficiles…
>>> Revivez le live commenté
Mathieu DELCOURT