aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

3 000m Steeple (H) : Mekhissi, argent comptant

le Dimanche 5 Août 2012 à 22:33
Par media365.fr

Quatre ans après l'argent empoché à Pékin, Mahiedine Mekhissi a récidivé dimanche en finale du 3 000m steeple. Derrière l'intouchable Ezekiel Kemboi, qui a réalisé un dernier tour de folie, le Français a maîtrisé sa course pour conserver son titre de vice-champion olympique. Le Kenyan Abel Kiprop complète le podium.

Les olympiades se suivent et se ressemblent pour Mahiedine Mekhissi. Comme en 2008, le Français a décroché la médaille d'argent dimanche lors de la finale du 3 000m steeple. Comme à Pékin, le Rémois s'est intercalé entre deux Kenyans pour briser l'hégémonie d'un pays qui truste quasiment toutes les médailles mondiales dans la discipline. Mais, contrairement à la précédente édition des JO, l'or est revenu à Ezekiel Kemboi, sacré en 2004. Ce dernier avait pourtant vécu une préparation très tourmentée. Accusé d'avoir poignardé une femme fin juin, il a toujours clamé son innocence et le tribunal a accepté de reporter l'audience au 25 septembre prochain pour lui permettre de se rendre à Londres. Dans une course très tactique, Abel Kiprop Mutai a lui empoché le bronze tandis que Brimin Kiprop Kipruto, champion olympique en titre, n'a termine que cinquième. Il a surtout été victime d'une chute à 700 mètres de l'arrivée et n'a pas réussi à se mêler à la lutte finale pour le podium.

Sans jamais paniquer, Mekhissi a fait oublier toutes les polémiques de ces derniers mois. Il a en partie effacé sa bagarre avec Mehdi Baala lors du meeting de Monaco en août 2011 ou son coup de sang envers la mascotte des derniers championnats d'Europe à Helsinki, même si ces événements marqueront à jamais son parcours. " Je suis content d'avoir gagné cette médaille pour l'équipe de France. Je débloque le compteur pour l'athlétisme, s'est-il félicité au micro de France Télévisions. C'était une course très relevée, il y avait les deux derniers champions olympiques et les deux derniers champions du monde. Je croyais en mes chances. J'ai réalisé une bonne course, techniquement et tactiquement. " Il a répondu présent au meilleur moment pour repartir avec une cinquième médaille internationale. Signe de sa régularité au plus haut niveau, le Français n'a pas manqué le podium d'une grande compétition en plein air depuis 2008.

Candidat au titre suprême en arrivant à Londres, Mekhissi n'a pas réussi à résister à l'accélération de Kemboi dans les 300 derniers mètres. " Quand Kemboi attaque, il attaque vraiment fort et à ce moment-là, j'ai eu une absence ", reconnaît le Français. Mais il a réglé le sprint devant le reste de la meute pour conserver son statut de vice-champion olympique. " Je ne regrette rien de la course. Je suis fier de ce que j'ai fait. " Après la ligne d'arrivée, il est d'ailleurs tombé dans les bras du vainqueur, double champion du monde en titre et l'un de ses amis dans la vie. " On est copains. C'est le Kenyan que j'apprécie le plus de tous. C'est de bonne guerre. Il a gagné aujourd'hui. Il a été le plus fort et je tiens à le féliciter. J'ai tout donné. J'ai mouillé le maillot. Je suis content d'avoir gagné cette médaille. Je vais en profiter avec ma famille, avec mes proches et avec tout le staff de l'équipe de France. " En espérant avoir lancé les Bleus vers une très belle deuxième semaine sur la piste du Stade Olympique.

ATHLE / 3 000M STEEPLE (H)

Finale - Dimanche 5 août 2012
Or- Ezekiel Kemboi (KEN) en 8'16"56
Argent- Mahiedine Mekhissi (FRA) en 8'19"08
Bronze- Abel Kiprop Mutai (KEN) en 8'19"73
4- Roba Gari (ETH) en 8'20"00
5- Brimin Kiprop Kipruto (KEN) en 8'23"03
6- Evan Jager (USA) en 8'23"87
7- Hamid Ezzine (MAR) en 8'24"90
8- Donald Cabral (USA) en 8'25"91

Par media365.fr
aller directement au contenu