aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Stéphane Hessel est décédé à 95 ans

le Mercredi 27 Février 2013 à 09:13 mis à jour à 11:00
Par Clara Beaudoux

Stéphane Hessel à Nantes en janvier 2012 © SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

Résistant puis diplomate, Stéphane Hessel était devenu célèbre avec la publication de son manifeste "Indignez-vous !" en 2010. Né à Berlin en octobre 1917, il est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l'âge de 95 ans, ont confirmé ses proches joints par France Info.

Son best-seller "Indignez-vous !", sorti en 2010, l'avait placé sur le devant de la scène, s'écoulant à plus de 4 millions d'exemplaires dans près de 100 pays. Stéphane Hessel est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l'âge de 95 ans, ont confirmé ses proches joints par France Info. "Il est mort dans la nuit", a annoncé son épouse Christiane Hessel-Chabry.

Stéphane Hessel évoquait récemment sa philosophie du bonheur sur France Info  
 

Lecture
 
Partager

Stéphane Hessel a mené une grande carrière de diplomate, en Européen convaincu, alternant les fonctions à l'ONU et des postes dans la haute fonction publique. Né en 1917 à Berlin dans une famille d'origine juive polonaire, il arrive à Paris à l'âge de 7 ans. "J'arrive par la gare du Nord, je suis entousiaste", racontait-il en janvier lors d'un long entretien accordé à France Info. 

>>> VIDEO Stéphane Hessel par lui-même, entretien accordé à France Info en janvier 2013

Extrait de cet entretien : Stéphane Hessel raconte son arrivée à Paris à Jean Leymarie  
 

Lecture
 
Partager

You do not have access to view this Atom.

Stéphane Hessel en juin 2012 © Maxppp

Résistant puis diplomate engagé

Normalien, diplômé d'études supérieures de philosophie, Stéphane Hessel entre ensuite dans la Résistance. Il rejoint les Forces françaises libres en 1941 pendant la Seconde guerre mondiale, avant d'être arrêté et déporté à Buchenwald.

Stéphane Hessel raconte les années 30 et la montée du fascisme et du nazisme, avec Jean Leymarie  
 

Lecture
 
Partager

À la libération, Stéphane Hessel commence une carrière diplomatique. Il est notamment détaché au secrétariat général de l'ONU entre 1946 et 1951, conseiller au cabinet de Mendès-France en 1954-55, délégué interministériel pour les questions de coopération et d'aide au développement entre 1981 et 1983. Plus récemment, en 1996, il a été membre du collège des médiateurs pour les sans-papiers.

Depuis sa retraite, Stéphane Hessel était resté un ardent défenseur des droits de l'Homme. Il avait soutenu la candidature de François Hollande à la présidentielle de 2012.

>>> Rencontre entre Stéphane Hessel et Philippe Vendel : "Du temps de Louis XIV, le plus riche ne gagnait pas 120 fois plus que celui qui travaillait auprès de lui"

Par Clara Beaudoux
23
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Vous êtes une lumière vive, jamais faiblissante, Monsieur Hessel, elle continuera à diffuser votre intelligence, votre bienveillante compréhension de l'humain. Résonneront à jamais vos indignations. À bientôt en pensées.
Avatar de anonyme
Pour tous les combats de ce merveilleux humaniste, à sa vision bienveillante sur l'humanité, à ses discours empreints de réalisme et ses écrits annonciateurs de périodes libératrices, reposez en paix Grand Homme.
Avatar de L1X
S' indigner est la suite de l' homme révolté d' A. Camus, s' engager est vital pour la survie de la démocratie sapée par la collusion issue de la tradition républicaine et bananière, virer les marchands du temple demande pas mal de courage face aux chacals experts en évasion fiscale qui font fortune dans leurs paradis fiscaux en organisant la banqueroute si rentable aux prêteurs rapaces, les esclaves se soulèvent face au maitres
Avatar de anonyme
Faire intervenir Bové pour commenter la mort de ce grand homme, fallait vraiment oser : Bravo France Info ! Quel journalisme populiste...
aller directement au contenu