aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Roms : le gouvernement envisage de faciliter leur accès au travail

le Jeudi 16 Août 2012 à 10:21
Par Gérald Roux

Manuel Valls annonce ce matin que Jean-Marc Ayrault convoquera une réunion interministérielle sur ce dossier la semaine prochaine. C'est l'une des pistes envisagées. Le ministre de l'Intérieur défend toujours une politique de fermeté.

Invité de France Inter, Manuel Valls révèle que le Premier ministre présidera cette réunion "la semaine prochaine" et qu'il recevra aussi les associations en charge du dossier.

"Un certain nombre de pistes de travail [...] seront annoncées", affirme Manuel Valls. Parmi les solutions, la levée des mesures transitoires qui limitent actuellement l'accès des Roms au marché du travail. Les ressortissants roumains et bulgares, nationalités de la majorité des Roms dont des camps illégaux sont évacués par la police en France, sont soumis à des "mesures transitoires" qui leur rendent très difficile l'accès au marché du travail dans huit pays de l'UE, dont la France.

Fermeté réaffirmée

Manuel Valls a par ailleurs précisé que "s'il doit y avoir démantèlement [de campement Roms, NDLR] il y aura démantèlement, mais à chaque fois il doit y avoir la recherche de solutions pour l'insertion, par le logement et par le travail".

Et Manuel Valls affirme enfin que la "vraie solution", c'est que "les pays d'origine" des Roms, "qui sont "membres de l'Union européenne et demandent à rentrer dans l'espace Schengen, changent fondamentalement ces politiques qui discriminent depuis des décennies ces populations".   

Par Gérald Roux
6
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Florent (anonyme),
Quelle mascarade !!
Avatar de anonyme
Et les français ils vont faire quoi les chomeurs pauvre gouvernement .
Avatar de anonyme
Marino (anonyme),
Qui peut informer monsieur Valls qu il y a des Français au chômage... . Notre pays traversant une crise économique et sociale majeure, le bon sens voudrait que la priorité soit de favoriser l’accès au travail des Français chez eux, avant n’importe quelle population étrangère.
Avatar de anonyme
merdic (anonyme),
Et faciliter l'accès au travail des TROIS millions de chômeurs ! ! ! !
aller directement au contenu