aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Manif pour tous : la police maintient son chiffre de 300.000 manifestants

le Mercredi 27 Mars 2013 à 18:56
Par Estelle Cognacq

La préfecture de police de Paris a confirmé mercredi son comptage de 300.000 personnes ayant défilé dimanche dans la capitale contre le projet de loi sur le mariage pour tous. Les organisateurs ont chiffré eux le nombre d'opposants ce jour-là à 1,4 million.

Nouvelle étape dans la bataille autour des chiffres de la manif pour tous de dimanche à Paris. La préfecture de police de la capitale a confirmé mercredi son comptage du nombre de personnes ayant défilé contre le projet de loi sur le mariage pour tous300.000 manifestants.

Les organisateurs de la manifestation avaient critiqué dimanche les premières estimations de la préfecture de police, avançant  eux 1,4 million d'opposants. La police parisienne a donc recompté à partir notamment d'images vidéo au sol et aériennes. Et elle a précisé, dans son communiqué mercredi, tenir "l'intégralité de ces enregistrements (vidéo) à disposition des journalistes intéressés".

"Des allégations (...) inacceptables"

Enfin, la préfecture est revenue sur les critiques du comptage initial, dénonçant une mise en cause directe de "la neutralité des méthodes de travail des fonctionnaires de la préfecture de police", des "allégations (...) inacceptables". Selon elle, "la méthode de comptage employée à Paris depuis plusieurs années repose sur des relevés de terrain précis et rigoureux".    

Retournant la charge de la preuve, la préfecture a aussi dit regretter que "comme lors de la précédente manifestation", le 13 janvier, "aucune précision sur les modalités techniques de comptage" utilisées par les organisateurs de la manifestation n'avait "été fournie". 

Par Estelle Cognacq
9
Vos réactions sur cette info
Avatar de anmami
On voit bien dans cette position du gouvernement, la volonté de minimiser à toute force, l'ampleur de ce mouvement. Si nos politiques à la tête du pays étaient aussi sûrs de la volonté de l'ensemble des Français, de modifier la réglementation sur le mariage, pourquoi ne pas avoir ouvert un débat et fait ensuite un référendum. La décision aurait été démocratique et personne n'aurait pu s'opposer à cette décision du peuple. Depuis l'élection de ce gouvernement, on voit bien la progression de la censure et de la fausse information. Et en plus cette censure est relayé par la majorité des journalistes qui ne sont que les portes paroles du pouvoir en place. Nos gouvernant feraient mieux de mobiliser toute leur énergie contre le principal fléau du pays: le chomage, ça c'est le véritable enjeu actuel.
Avatar de anonyme
jivé (anonyme),
Au lieu de ricanner ou avant de ricanner, la police dit vouloir mettre l'intégralité de ces enregistrements (vidéo) à disposition des journalistes intéressés.... Une séquence "le vrai du faux" par un collège de journalistes, on s'approchera de la vérité.
Avatar de L1X
les organisateurs appellent au soulèvement populiste, et personne ne bronche ? C' est pourtant répréhensible, le fait de lever les foules contre le pouvoir élu démocratiquement ? Où est la réponse adéquate au respect de la loi ?
Avatar de anonyme
joebarton (anonyme) @ L1X,
@L1X : Essayes plutôt la corée du Nord ou d'autre pays ou la liberté d'expression n'est pas. Tu y seras très heureux...
aller directement au contenu