aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Tiens un radar !

le Vendredi 6 Juillet 2012 à 07:21
  • 1 commentaire
  • Pas encore de votes

Miracle à Saint-Jacques-de-Compostelle : on a retrouvé les bons plans du pélerin du XIIème siècle. 3700 radars sur les routes des vacances. Et des sujets de discussion pour les départs en vacance, tiens encore un radar...

 

Avec d'abord une découverte surprenante de la police espagnole...

Un trésor... Un trésor qui dormait là où personne ne l'attendait, dans un sac platisque jeté dans un vieux carton dans un garage qui servait de dépotoir. Ce trésor, c'est un livre ancien, le Codex Calixtinus, le Livre de Saint-Jacques, un manuscrit historique, artistique et religieux du XIIème siècle d'une valeur inestimable.

Ce joyau du patrimoine culturel espagnol avait été volé dans la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle il y a un an. Il vient d'être retrouvé dans le garage d'un électricien arrêté la veille et en délicatesse avec son employeur. Le suspect avait été employé par la cathédrale, et on a retrouvé à son domicile plus d'un million d'euros d'espèces et d'autres objets disparus.

Le précieux manuscrit qui dormait dans son garage serait en parfait état, il devrait retrouver sa place très vite dans la cathédrale. Il est retrouvé juste à temps à l'heure des grands départs en vacances : ce livre est considéré comme le premier guide de voyage de l'histoire, il décrit le chemin de Compostelle avec un luxe d'informations sur l'emplacement des églises, les sources d'eau potable et les coutumes locales. Un miracle, à Saint-Jacques, on vient de retrouver les bons plans du pélerin du XIIème siècle...

D'autres bons plans dans la presse, les bons plans du pélerin moderne...

Le pélerin moderne, c'est celui qui a la foi dans les vacances... Lui aussi il prend la route aujourd'hui. Et son Codex s'appelle ce matin le Parisien et Aujourd'hui en France qui lui donnent les derniers conseils avant d'entamer son pélerinage annuel vers la mer ou la montagne : attention aux 3700 radars disséminés sur les routes des vacances. Rien qu'entre Paris et Marseille, on en croise 39. Ces radars automatiques ont prouvé leur efficacité selon l'Observatoire de la sécurité routière : 11 000 vies ont été sauvées depuis 10 ans.

Pas question de relâcher la pression, d'autant qu'on n'arrête pas le progrès : les nouveaux radars "discriminants" distinguent les voitures particulières et les poids-lourds et verbalisent en conséquence. Les fameux radars-tronçons arrivent et on attend pour bientôt les premiers radars mobiles embarqués qu'un gradé de la gendarmerie considère dans le Parisien comme l'arme ultime anti-chauffards. Caché dans le coffre d'une voiture banalisée, ce radar pourra flasher tout en roulant à travers une petite fenêtre percée dans la carrosserie.

Enfin dernière précision du Parisien : les avertisseurs de radars sont officiellement proscrits depuis le début de l'année. Mais selon le quotidien, l'interdiction n'est toujours pas applicable par les forces de l'ordre, les pouvoirs publics n'ayant toujours pas fourni la liste officielle des zones de danger signalées par les avertisseurs.

En pratique, selon le Parisien, rien n'empêche un conducteur d'utliser un ancien avertisseur de radars n'ayant pas été mis à jour, de consulter les alertes des navigateurs GPS ou de télécharger les cartes des radars disponibles souvent gratuitement dans les boutiques spécialisées. Rien n'empêche non plus de lever le pied.

D'ailleurs pour occuper les longues heures passées en voiture par ceux qui ont la chance de partir en vacances, la presse de ce vendredi vous suggère d'inépuisables sujets de discussion...

Ca peut commencer par les radars dans les premiers kilomètres - tiens justement en voilà un - c'est le sujet du jour avec la Une du Parisien. Ca doit bien tenir le crachoir dans la voiture 50 ou 100 kilomètres. Après ce sera le moment d'attaquer la politique, avec la Une de Libération, "Cinq idées pour changer l'école", et si la discussion languit, vous pourrez la relancer quelques kilomètres plus loin avec "la grande crainte des fonctionnaires face à la rigueur", c'est la Une du Figaro. Si le privé et la fonction publique ont chacun des représentants dans la voiture, normalement on ne doit pas s'ennuyer...

Après la petite dispute inévitable public-privé, au kilomètre 200, après l'arrêt pipi sur une aire d'autoroute, il sera temps de parler de la crise avec les Echos qui annoncent "la mobilisation des banques centrales contre la récession". Ou de se faire peur avec la Croix qui parle des mois difficiles et des mutations douloureuses qui s'annoncent pour les salariés. Tiens, encore un radar...

Pour ceux que décidément la crise angoisse, il sera temps de se changer les idées avec l'été culturel et le Festival d'Avignon et son melting-pot, cahier spécial dans Libération et numéro spécial de l'Humanité...

Au kilomètre 300 ou 400 ou un peu plus loin, il sera toujours temps d'ouvrir l'Equipe, en faisant toujours attention aux radars, avec ces annonces qui vont faire couler beaucoup d'encre et beaucoup de salive autour du ballon rond : l'autorisation du port du voile pour les joueuses islamiques, et l'arbitrage vidéo enfin autorisé dans le football, "Enfin" s'exclame l'Equipe. Pour commencer, c'est donc une expérience avec l'objectif d'appliquer l'arbitrage vidéo pour la première fois au Brésil pendant la Coupe du monde dans deux ans...

Tiens encore un radar, c'est le dernier... avec tout ça, voilà, vous serez déjà arrivé, il reste l'essentiel pour ce début d'été : bonnes vacances...

La presse à la Une

La presse à la Une du 06/07/12 avec Camille Gustin de Destination Photo  
 

Lecture
 
Partager

 

Le rendez-vous avec la presse écrite, avec la rédaction d'un nouveau magazine, Destination Photo. Il se présente comme le magazine du photographe voyageur avec l'ambition de marier deux passions, la photo et le voyage.

Au sommaire de ce numéro un de Destination Photo : un exemple de ces voyages lointains qui font rêver, sur les traces de Gengis Khan dans steppe mongole. Egalement au sommaire, un dossier consacré aux "nouveaux photographes nomades", et un voyage dans le temps, à la rencontre d'une figure légendaire, Henri de Monfreid, explorateur, trafiquant, mais aussi photographe. Explications avec Camille Gustin, rédactrice en chef adjointe de Destination Photo.



Destination Photo 

 

 

 

 
 

 

1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Encore des radar : donnez moi vite le/les noms des constructeurs que je puisse investir chez eux car cela semble etre une bonne affaire ...
aller directement au contenu