aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

François Chérèque quittera la tête de la CFDT en novembre, Laurent Berger probable successeur

le Mardi 18 Septembre 2012 à 13:08
Par Gilles Halais

Dans une lettre qui va être adressée aux militants et dont l'AFP a obtenu une copie, François Chérèque annonce qu'il quittera son poste de secrétaire général de la CFDT en novembre, avant le terme de son mandat. À la tête de la CFDT depuis 10 ans, François Chérèque veut passer le flambeau à Laurent Berger, actuel numéro deux de la centrale, qui devrait être désigné par le Bureau national fin novembre.

"J'ai pris la décision de mettre fin à mon mandat de secrétaire général de la CFDT à l'occasion de l'Assemblée générale des syndicats quelques mois avant l'échéance prévue", écrit François Chérèque dans une lettre adressée aux militants et dont l'AFP a obtenu une copie.

Sans expliquer précisément pourquoi il précipite son départ, François Chérèque, à la tête de la CFDT depuis 10 ans, affirme ne pas vouloir "faire l'année de trop, le match de trop comme disent les sportifs". Il évoque aussi des raisons "plus personnelles : j'aspire aussi à évoluer professionnellement et à retrouver un peu de tranquilité personnelle et familiale", écrit-il encore.

Le leader de la CFDT, âgé de 56 ans, avait été réélu en 2010 pour un troisième mandat de quatre ans. Il avait laissé entendre qu'il n'irait pas au bout de son mandat, qu'il passerait le témoin avant le prochain congrès de la centrale prévu mi-2014 à Marseille. Il avait été élu pour la première fois en 2002, succédant à Nicole Notat. 

Chérèque, Thibault, Parisot

François Chérèque souligne qu'il a travaillé "en lien étroit avec Laurent Berger [...]pressenti" pour lui succéder. Laurent Berger, 43 ans, a été nommé secrétaire général adjoint en mars dernier. Il appartiendra au Bureau national de la CFDT de le désigner officiellement lors de l'Assemblée générale des 28 et 29 novembre.

Le départ de François Chérèque est le premier d'une série sur la scène sociale : Bernard Thibault quittera la tête de la CGT en mars 2013 et Laurence Parisot devrait céder celle du Medef en juillet.

Par Gilles Halais
1
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
POULOU 37 (anonyme),
qu'est ce que celà va changer à la CFDT ? si ce n'est que l'on change de tête mais pas d'orientation. les salariés continuerons à supporter les effets des prises de positions voir des signatures avec le MEDEF de cette soit disant organisation syndicale. les salariés ont subi celle sur l'allogement de la durée de cotisation pour les retraites en 2003, la position de la CFDT dans différents conflits dans les entreprises qui n'a qu'un but casser les mouvements sociaux, l'aval du droit de grève des salariés du transport public etc.. alors monsieur Chérèque peut bien s'en aller il aura fait assez de mal aux salariés de ce pays en accompagant a chaque fois les reculs socaux dictés par le patronat.
aller directement au contenu