aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Du cannabis cultivé dans les jardins d'une prison

le Mercredi 22 Août 2012 à 18:21 mis à jour à 19:04
Par Mélody Piu

Les surveillants de la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré (Charente-Maritime) ont découvert une quinzaine de pieds de cannabis dans le jardin de la prison, a annoncé mercredi le syndicat FO pénitentiaire.

Plutôt que de se faire approvisionner clandestinement en cannabis, pourquoi ne pas cultiver sur place? C'est en tout cas ce qu'ont tenté de faire des détenus de la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré, en Charente-Maritime. Une information révélée par le journal Sud-Ouest et confirmée par le syndicat FO pénitentiaire.

Une quinzaine de pieds de cannabis ont été découverts par les surveillants de prison dans la cour de promenade, dissimulés parmi les plants de tomates dans les jardins cultivés par les détenus. Vraisembablement, les détenus avaient la main verte, puisque les plantes atteignaient déjà plus de 80 centimètres de hauteur.

"L'administration achète une paix sociale"

Après cette découverte quelque peu stupéfiante, le Syndicat FO Pénitentiaire a dénoncé dans un communiqué "le laxisme de l'administration pénitentiaire" et a rappelé qu'il "réclame depuis longtemps des interventions de personnel pour venir procéder à des fouilles et saisir des objets ou substances qui pourraient être trouvés". Le délégué régional du syndicat, Christophe Beaulieu, a reproché notamment à la direction de la prison d'"acheter une paix sociale" à l'intérieur de l'établissement.

Mais comment se fait-il que les gardiens ne se sont pas aperçus de la plantation de cannabis plus rapidement ? Selon le syndicaliste cela viendrait d'un manque de formation : "Quand on ne connaît pas, il est possible de confondre".

 

Par Mélody Piu
aller directement au contenu