aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Maisons de retraite : la qualité des hébergements est en hausse

le Lundi 16 Avril 2012 à 11:33 mis à jour le Mardi 17 avril à 05:30
Par Gilles Halais

 

Ce classement France Info des maisons de retraite, réactualisé, est le fruit de sept années d'enquête dans plus de 10.000 établissements d'accueil pour personnes âgées, publics, privés et associatifs. D'un point de vue général, la qualité de ces établissements a progressé depuis notre dernier classement.

Département par département, le Guide de la dépendance dresse le palmarès des établissements d'hébergement pour personnes âgées. Les auteurs, Patrick Lelong et David Jacquet, ont passé au crible 10.042 maisons sur la base d'une quinzaine de critères très précis : qualité d'environnement, du bâtiment, des lieux de vie, des chambres, de l'hygiène, standing, animations, sorties, restauration, composition de l'équipe de soins, attention du personnel et rapport qualité/prix.

En un an, "la qualité de l'hébergement, le confort et l'humanisation des lieux ont progressé", relève David Jacquet. Mais quand la qualité progresse, les prix augmentent également : en moyenne 5 à 15 euros de plus par jour, à la charge des résidents. 
Il ressort en outre de ce classement que les établissements les moins chers sont sur-occupés, avec un délai d'attente très long. Tandis que les nouveaux établissements, souvent aux tarifs élevés, sont sous-occupés.

Recul de la vétusté

Il reste encore beaucoup de maisons "modestes" (notées autour de 6/10), mais la vétusté a reculé. Aujourd'hui, environ 5% de ces EHPAD, jugés "indignes" (notés sous 5,5/10), mériteraient d'être fermés, selon les auteurs.
Au final, 55 établissements décrochent la note maximale de 10/10, alors que la note moyenne grimpe à 7,11/10. Une note moyenne en hausse, sur une échelle de critères devenue parallèlement plus exigente : au final donc, un double motif de satisfaction.
 

Le département de l'Hérault prend la tête du classement national, avec une moyenne de 7,59 pour ses maisons de retraite. Un classement qui vient saluer l'effort de ce département en faveur de la dépendance. C'est le cas également en Loire-Atlantique où le niveau des 15.000 lits est très élevé, souligne David Jacquet.  

Une mine de conseils pratiques

Ce classement, département par département, établissement par établissement, est à retrouver dans Le Guide de la dépendance, coédité par JTL Editions et France Info aux Editions Radio France. Il sort ce mardi en librairie. Un guide qui offre par ailleurs une mine de conseils pratiques pour les aides à la dépendance, aussi bien dans le domaine social que fiscal.

Pascal Champvert, président de l'association des directeurs d'établissements pour personnes âgées  
au micro d'Ersin Leibowitch

Lecture
 
Partager

 Partager 

La réforme de la dépendance est plus que jamais nécessaire - Explications de Patrick Lelong, coauteur du guide  

Lecture
 
Partager

Reportage de Nicole Guillard au "Lieu de répit pour les aidants familiaux", à Villeurbanne  

Lecture
 
Partager
 
Par Gilles Halais
23
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Rocher (anonyme),
bonjour Je travaille dans l'une des maisons de retraite dont la note attribué est 8 sur 10 Je suis surprise Justement je déplore des conditions de travail indigne pour les résidents à l'aube de l'an 2013 L'enquête date de juillet 2010 Je peux vous dire qu'aujourd'hui je serais à la limite de fermer ses locaux. La liste est longue : * On a pas de lève malade on les porte tous les résidents et seule pour les lever * Le matin on court partout pour avoir des gants à usage unique pour pouvoir faire une toilette en respectant un minimum les conditions d'hygiène * Certains lits ne sont pas électriques encore des lits en bois avec barrières en ferrailles à 30 cm du sol donc pour préserver mon dos je dois faire une toilette complète au lit à genou au bord du lit * les douches ne sont données lors d'un tremblement de terre (lors d'une douche une dame me dit : " Ah je vis " * certaines parlent aux résidents comme des chiens * 6 intérimaires le matin pour une AS en poste * des états cutanés déplorable malgré un infirmier très humain et très dévoués * des conditions d'hygiène déplorable des lits peu changés Certains AS mettent des alèses comme ça on voit pas la misère * se faire engueler du style qu'on traine ou alors fallait pas donner de douche car pas le temps ....(par cette chaleur ou quand un résident est souvent dans les selles tout de même.....) * se dépêcher !!!! Que ce mot là à la bouche * des gens laissé dans leur protection pleine de pisse toute une nuit alors que certains savent très bien qu'ils sont mouillés ( mais non c'est pas mouillé disent ils ) * des pieds jamais lavés * des résidents parkés devant la télévision dans le hall d'entrée avec une odeur nausée abonde de pipi qui au 4 vents ce hall dégage ces odeurs dans toute la maison J'arrête la liste est longue et personnellement je souffre de ces conditions de travail ..sans parler d'un mal de dos terrible Discuter avec certains résidents confirment tous ces propos cités ci-dessus. Je peux vous dire que certains AS sont dévoués mais croyez moi d'autres sont blasés de leur travail et n'évoluent pas ou plus et acceptent ces conditions sans même ne rien faire pour faire évoluer les choses .....il suffirait déjà d'une réelle organisation de travail et structurée Quand nous nouvelles recrues apportons de nouvelles idées ça passe plus ou moins bien Quand au directeur ???????????? Un salut aux animateurs très dévoués je pense que c'est le point positif dans cette maison. Quant à moi je quitte le navire le cœur blessé de savoir que ça existe réellement et laisser des gens avec qui j'avais tisser des liens et apporter un peu d'humanitude.
Avatar de anonyme
Xavier CURA (anonyme),
Ce classement est irrespectueux pour les professionnels qui exercent un métier déjà mal reconnu. Il contribue à stigmatiser des hommes et des femmes trop souvent exposés à la critique. Par ailleurs, ce classement est obsolète car la dernière visite de l'EHPAD de Tence (43) date d'août 2009, l'établissement ayant été reconstruit en très grande partie. Les professionnels de l'EHPAD exercent leur métier avec la plus grande humanité et dans le respect de la dignité des personnes accueillies. J'éprouve beaucoup de fierté de travailler à leur côté. Je sais qu'il nous reste sans doute du chemin à parcourir pour satisfaire aux besoins et attentes des résidents et de leurs proches, mais nous travaillons au quotidien pour promouvoir la bientraitance au sein de l'établissement. J'invite les auteurs de ce livre à plus de mesure dans leur analyse et dans leur critique (l'EHPAD de Tence est classé dans les établissements à fermer). Je les invite tout simplement à découvrir notre maison de retraite en visitant les nouveaux locaux ou en visitant notre site internet. Je vous remercie par avance pour la publication de ce droit de réponse même si je crains, hélas, que mon commentaire ne soit pas affiché. Veuillez croire en l'assurance de mes respectueuses salutations. Le Directeur Xavier CURA
Avatar de anonyme
georges (anonyme),
votre commentaire sur les jardins de matisse est injuste. Ma belle mère revenus modestes (limite aide sociale) est entrée sans "coup de pouce du maire" avec un dossier classique. Le directeur nous a personnellement fait visiter l’établissement avant son admission. L'équipe est charmante et surtout compétente. Aux petits soins pour notre belle mère.Dignité et respect sont les mots qui me viennent à l'esprit. Un seul souhait que toutes les maisons de retraite soient ce niveau.
Avatar de anonyme
brulin bernard (anonyme),
Surprise aujourd'hui sur un article de paris normandie ,ou france info classe la maison de retraite des jardins matisse dans les meilleurs . je regrette de vous dire que vous êtes mal renseignés , en effet pour entrer il faut être en bonne santé et avoir beaucoup d'argent . je me suis heurté avec le directeur suite a la demande pour un beau frère qui vit seul et est très malade mais assez autonome poutant il à été refusé au motif ,pas d'infirmière de nuit alors qu'il est entré à hotelia groupe korian . sans problème . . il habitait pourtant grand quevilly municipalité de gauche ou l'intervention du maire et conseillé général n'a pas suffit . alors s'il vous plais veuillez revoir votre classement injuste. , cette établissement recevant pourtant des parisiens qui paient moins cher que dans leur région.voila et merci de remettre au point.
aller directement au contenu