Mark Zuckerberg juge les débuts en bourse de Facebook "décevants"

par mercredi 12 septembre 2012 11:48
Mark Zuckerberg lors de la conférence technologique TechCrunch Disrupt à San Fransisco
Beck Diefenbach Reuters

Facebook, le réseau social aux 955 millions d'utilisateurs, n'arrive pas à séduire le Nasdaq. Même si une légère reprise a été enregistrée cette semaine, l'action ne cesse de chuter, ce qui est "décevant" pour le créateur du site, Mark Zuckerberg, qui s'est exprimé pour la première fois mardi. Il vise maintenant les mobiles.

L'action de Facebook, entrée
en bourse en mai dernier, est passée de 38 à 20 dollars. "La performance de l'action
a de manière évidente été décevante",
a estimé mardi Mark Zuckerberg lors de la
conférence technologique TechCrunch Disrupt à San Fransisco. C'était la première
intervention publique du patron de Facebook depuis l'entrée du groupe sur le
Nasdaq, le 18 mai dernier

"Maintenant, nous
sommes une entreprise mobile"

Lors de la conférence, Mark
Zuckerberg a tenté de rassurer les investisseurs en promettant de se tourner
vers un marché qui rapporte gros : les mobiles. Il a estimé que son groupe
avait pour l'instant mal préparé l'essor des connexions depuis un smartphone ou
une tablette, mais que le changement était en marche, "maintenant nous sommes
une entreprise mobile, c'est ça l'avenir"
a-t-il affirmé, précisant que
son objectif est de "gagner plus d'argent sur les mobiles que [Facebook]
le fait sur les ordinateurs"
.

Un téléphone Facebook ?

La nouvelle stratégie de
Facebook pour gagner plus d'argent, c'est la publicité sur les mobiles. Aujourd'hui
elle est absente, le réseau social vient seulement de lancer les produits
publicitaires adaptés à la consultation (ils apparaissent dans les fils d'actualité des utilisateurs). Facebook revendique 543 millions d'utilisateurs sur un appareil mobile par mois.

Mais, concernant un éventuel
téléphone Facebook, Mark Zuckerberg a tranché et ce sera non. "Le
téléphone n'a aucun sens"
explique-t-il, ce serait "clairement la
mauvaise stratégie pour nous. Nous voulons construire un système intégré à tous
les appareils"
.