Film anti-islam : Ayrault annonce une interdiction de manifester samedi

par Clara Beaudoux mercredi 19 septembre 2012 10:06, mis à jour le mercredi 19 septembre 2012 à 10h20
Lors de la manifestation samedi dernier à Paris
Nathanaël Charbonnier Radio France

Le Premier ministre a annoncé mercredi l'interdiction de manifester samedi à Paris contre le film anti-islam, alors qu'un appel à la mobilisation a été lancé sur les réseaux sociaux. La semaine dernière, une manifestation contre le film jugé blasphématoire "L'Innocence des musulmans", devant l'ambassade américaine à Paris, avait conduit à l'interpellation de 150 personnes.

"La République ne se laissera pas faire". Le Premier ministre s'est montré ferme mercredi matin au sujet des manifestations contre le film anti-islam. Un appel à manifester dans plusieurs villes de France samedi prochain a été lancé sur les réseaux sociaux. À Paris, "une déclaration de manifestation a été déposée, cette déclaration sera suivie d'une interdiction", a déclaré Jean-Marc Ayrault.

Il n'y a "pas de raison qu'on laisse dans notre pays venir des conflits qui ne concernent pas la France", a déclaré le Premier ministre mercredi matin. "Nous sommes dans une république qui n'a pas du tout l'intention de se laisser intimider par qui que se soit autour de ses valeurs". "Nous ne tolérerons pas de débordement", a-t-il tranché.

Samedi dernier, une manifestation avait eu lieu devant l'ambassade américaine à Paris, où 150 personnes avaient été interpellées. Les manifestations anti-américaines, parfois meurtrières, se sont multipliées à travers le monde musulman après la diffusion d'extraits de "L'Innocence des musulmans", réalisé aux États-Unis et jugé blasphématoire. Depuis, la publication de caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo n'a pas vraiment calmé la tension.

Quels peuvent être les motifs d'interdiction de manifestation ? Jean Jacques Urvoas, chargé de la sécurité au PS