La nuit de samedi à dimanche fera une seconde de plus

par Gilles Halais jeudi 28 juin 2012 15:42, mis à jour le samedi 30 juin 2012 à 05h00
Bruno Rougier Radio France

Cette seconde de plus sera rajoutée pour que le temps indiqué par les horloges atomiques soit exactement le même que celui qui est défini par la rotation de la Terre. Les horloges atomiques sont extrémememnt précises, elles ne varient que d'une seconde en 300 millions d'année, soit beaucoup moins que la vitesse de rotation de la terre.

Jusqu'en 1972, le temps était indiqué par l'astronomie. On connaissait l'heure sur Terre en regardant la position du soleil.
Mais aujourd'hui, on a besoin extrêmement précise, afin de synchroniser, dans le monde entier, tous les appareils informatiques que nous utilisons. Et ce service, la Terre ne peut pas l'offrir car des variations aléatoires apparaissent au gré des mouvements atmosphériques, des
variations saisonnières des calottes glacières, des mouvements du cœur interne,
voire des séismes.

Pour recaler les horloges mondiales sur l'heure précise de la Terre, on va donc ajouter une seconde la nuit prochaine : les horloges atomiques afficheront 1h 59min 59s, puis 1h 59min 60s et enfin 2h 00min 00s. La dernière minute avant 2h du matin aura alors duré 61 secondes.

Après 2005 et 2008, ce sera la 3e seconde ajoutée au XXIe siècle. Depuis 1972, 24 secondes dites intercalaires ont ainsi été introduites.

La nuit de samedi à dimanche fera une seconde de plus - Explications de Bruno Rougier