Des astronomes découvrent une "planète diamant"

par Mélanie Potet jeudi 11 octobre 2012 17:54
Représentation de 55 Cancri E
Autre

Difficile d'imaginer un diamant deux fois plus grand que la Terre. Et pourtant! Selon des chercheurs français et américains, la planète "55 Cancri E", découverte en 2004, serait composée en grande partie de ce minéral précieux.

C'est le rêve de tout joaillier. Un diamant à l'état brut deux fois plus grand que notre globe terrestre. Voilà ce que serait la planète 55 Cancri E, repérée en 2004 à 40 années-lumière de la Terre, d'après une étude franco-américaine. 

Du diamant plutôt que de l'eau 

Mais à l'époque, on ne parvient pas à définir ce qui compose cette mystérieuse planète. Avec une densité plus élevée qu'une planète gazeuse mais moins importante qu'une tellurique, comme la Terre, 55 Cancri E semblait d'ores et déjà différente. Pour les scientifiques, quelques chose de fluide devait en surface entourer un coeur rocheux. Hélium, hydrogène et gazs trop légers avaient alors été écartés au profit d'un océan d'eau ou du granit.

25 fois plus proche de son étoile que Mercure l'est du soleil, la planète-diamant connaît une température estimée à presque 1.700 degrés, éliminant ainsi la possibilité d'une vaste étendue d'eau. 

Premières informations et représentations de 55 Cancri E après sa découverte © VideoFromSpace

Pour Nikku Madhusudhan, chercheur de l'université de Yale dont les travaux vont prochainement être publiés dans la revue Astrophysical Journal Letters" la surface de cette planète est probablement couverte de graphite et de diamant plutôt que d'eau et de granit".

Trois fois la masse de la Terre en diamant

Une hypothèse confirmée par l'étude de l'équipe franco-américaine, faite en collaboration notamment avec le Français Olivier Mousis, de l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie de Toulouse. Les astrophysiciens estiment qu'au moins un tiers de la masse de la planète serait constituée de diamant, soit environ le triple de la masse terrestre.

Des planètes diamants avaient déjà été découvertes dans le passé. En revanche, c'est la première fois que l'une de ces précieuses planètes est examinée en orbite autour d'une étoile, et étudiée de manière aussi approfondie.