Des antibiotiques trop tôt favoriseraient l'obésité chez les enfants

par Baptiste Schweitzer mardi 21 août 2012 17:06
Rick Wilking Reuters

Selon une étude américaine qui vient d'être publiée, donner des antibiotiques aux bébés augmenterait les risques d'obésité infantile. Ces médicaments auraient une influence néfaste sur certaines bactéries indispensables à la bonne assimilation des aliments.

L'étude menée porte sur près de 12.000 enfants nés au Royaume-Uni
entre 1991 et 1992. Les chercheurs ont ainsi découvert que les bébés ayant été
traités avec des antibiotiques au début de leur vie avaient 22% de chances
supplémentaires d'être en surpoids passé l'âge de trois ans.

Selon
Leonardo Trasande, de la faculté de médecine de l'université de New York co-auteur
de cette étude, "l'exposition aux antibiotiques, surtout au
plus jeune âge, pourrait tuer certaines de ces bactéries qui influent sur la
façon dont nous assimilons la nourriture dans notre corps et qui, autrement,
nous permettraient de rester minces."

Le problème se poserait
uniquement pour les bébés traités avec des antibiotiques avant le cinquième
mois. Au-delà, les enfants ne présentaient pas de différence de poids notable
avec les autres.

Ces conclusions ne surprennent
pas Jan Blustein, elle aussi de l'université de New York : "Depuis
bien longtemps déjà, les éleveurs savent que les antibiotiques sont utiles pour produire des vaches plus grosses pour les revendre." 
D'autres travaux doivent
maintenant être menés pour affiner cette étude publiée dans l'International
journal of Obesity.