Coca et Pepsi changent leurs formules en Californie

par Baptiste Schweitzer vendredi 9 mars 2012 20:56
Reuters

Les deux géants américains de la boisson ont décidé de modifier leurs sodas en abaissant le taux d’un colorant chimique jugé cancérigène par la Californie. Les deux groupes ont procédé à ces changements pour éviter de devoir inscrire un avertissement sur leurs emballages.

Du côté de Coca-Cola on préfère insister sur le fait que la
recette reste inchangée. Ce qui change en revanche, c’est une partie de la
formule des boissons vendues en Californie. Coca-Cola, comme Pepsi, a préféré diminuer
le taux d’un colorant chimique jugé cancérigène par l’État de l’ouest
américain.

C’est donc le taux de 4-méthylimidazole (4-MEI), un colorant caramel, qui a été abaissé.
Une diminution pour éviter de devoir inscrire un message d’avertissement sur l’emballage.
Coca et Pepsi affirment toutefois que ce produit est inoffensif.

L’État
de Californie estime que le seul maximum autorisé de 4-méthylimidazole par jour
est de 26 microgrammes. Une canette de soda en contient 146. En Europe le
seuil toléré est de 80.000 microgrammes. 

Les règles européennes font donc dire à l’association américaine des boissons (ABA), qui défend les intérêts
de l’industrie, que ce produit est sans danger. Cette association rappelle
également que comme l'Europe, les agences de santé américaine et canadienne n’interdisent
pas le 4-MEI.

En
France ce changement soulève toutefois des questions pour l’UFC-Que choisir. L’association
de défense des consommateurs a décidé d’interpeller les autorités sanitaires. Elle
estime que ce problème pose des questions sur la recherche sur les produits
alimentaires