aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Un gaz potentiellement mortel pourrait bientôt circuler dans nos voitures

le Mardi 17 Janvier 2012 à 08:02
Par Cécile Mimaut

Gaz toxique embarqué : "En cas d’accident, les conséquences seront dramatiques" - Michèle Rivasi avec Gilbert Chevallier  

Lecture
 
Partager

C’est une affaire qui paraît incroyable. Au nom de l’écologie et de la lutte contre le réchauffement climatique, les Etats-Unis, le Japon et l’Europe ont homologué un nouveau gaz pour les climatisations des voitures. Un gaz qui comporte des risques mortels.

Il réduirait de 98% l’impact sur l’environnement et le réchauffement climatique. L’argument "vert" est de taille. Mais attention, ce nouveau gaz, désormais autorisé à circuler dans le système de climatisation des voitures, est potentiellement mortel ! Son nom, HFO-1234yf,  un fluide frigorigène qui, en cas d’inflammation et de contact avec de l’eau, génère l’un des plus dangereux acides pour l’homme : l’acide fluoridrique.

Invitée de France info ce matin, l'eurodéputée EELV Michèle Rivasi sonne l’alarme. "On va remplacer un gaz qui est toxique pour la planète parce qu’il émet beaucoup de CO2 par un autre produit qui est inflammable et très toxique. En cas d’accident, les conséquences seront dramatiques, à la fois pour le conducteur et pour les pompiers", prévient-elle.

Pourtant, des alternatives existent, explique Michèle Rivasi, mais elles coûtent plus cher. Il y a urgence, poursuit l’eurodéputée, car "le lobby chimique est tellement puissant qu’à l’heure actuelle certains constructeurs (automobiles) commencent à utiliser ce gaz toxique".

Un gaz toxique et potentiellement mortel bientôt dans nos voitures : les précisions de Jean-Rémy Macchia  

Lecture
 
Partager
Par Cécile Mimaut
aller directement au contenu