aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Les boissons énergisantes peut-être à l'origine de deux décès

le Jeudi 7 Juin 2012 à 10:49
Par Caroline Caldier

Dans le viseur de l'agence de sécurité sanitaire pour l'alimentation (Anses) : l'association boissons énergisantes-alcool. En effet deux décès par crises cardiaques pourraient être liés à ce type de consommation.

Initialement présentées comme le remède aux "coups de mou" après une journée de travail éreintante ou un effort physique, les boissons énergisantes sont peu à peu devenues la potion magique des fêtards. Problème : leurs composants (taurine, caféine, guarana, ginseng ou vitamines) censés "mobiliser l'énergie" en stimulant le système nerveux, ne font pas bon ménage avec l'alcool.

Depuis 2008 l'Anses tient à l'œil ce type de produits. Et la liste des effets physiques indésirables (crises d'épilepsie, tremblements, vertiges...), voire psychiatriques (angoisses, agitation, confusion) s'allonge. Plus alarmant, "trois cas d'accidents vasculaires cérébraux et deux cas d'arrêt cardiaque - dont un mortel - ont été signalés pour lesquels le lien avec la consommation de boisson énergisante n'a pu être clairement établi", indique l'Anses dans un communiqué.

L'agence prévoit donc de renforcer cette surveillance. "Des investigations sont en cours pour permettre d'affiner l'analyse de ces cas", précise l'agence sanitaire qui demande aux professionnels de santé de signaler tous les cas d'effets indésirables qui viendraient à leur connaissance.

Le professeur Irène Margaritis, chef de l'unité d'évaluation des risques liés à la nutrition à l'Anses alerte les adolescents  
 

Lecture
 
Partager

 

Par Caroline Caldier
2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Franchement y pas besoin d'être un expert pour savoir que ces boissons sont nocives : des doses colossales de caféine qui est, pour ceux qui ne savent pas, dans la famille des amphétamines...
Avatar de anonyme
Sainderichin (anonyme),
Attention au barbarisme : le mot "sensés" à la 5ème ligne de votre article est une impropriété. En raison du contexte il fallait l'écrire "censés". Bien à vous.
aller directement au contenu