aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Le professeur Marie Vidailhet passionnée de neurologie

le Dimanche 1 Juillet 2012 à 10:15
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4.1 (8 votes)

La neurologie est une spécialité très masculine. C'est pourtant ce qu'a choisi le Professeur Marie Vidailhet, l'une des rares femmes chef de service dans un hôpital français. Elle exerce à la Pitié-Salpêtrière, à Paris, et à l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière.

{iframe|daily|259.875|462|xrvxwj}

Marie Vidailhet © FranceInfo

Les patients du Professeur Marie Vidailhet sont, pour la plupart, atteints de la maladie de Parkinson. Elle a réussi à créer avec eux une relation parfois fusionnelle.Elle a à coeur de mettre en oeuvre une recherche clinique thérapeutique et physiopathologique dans le domaine de la dystonie et coordonne le programme multicentrique de clinique fonctionnelle (stimulation cérébrale profonde) regroupant plusieurs villes en France.

Marie Vidailhet s'est spécialisée dans la neurologie un peu par hasard. "Je me suis retrouvée en médecine alors que j'étais initialement prévue pour être ingénieure. Ca a été une défi puis un coup de foudre. Lorsque je suis arrivée dans ce service de neurologie j'avais trouvé ma voie. Plus j'avance et plus j'aime."

Marie Vidailhet travaille avec la même équipe depuis des années. Une équipe qui a décidé de la suivre lorsqu'elle a quitté l'hôpital Saint Antoine pour celui de la Pitié Salpétrière. "C'est une famille, c'est une équipe, c'est une dynamique, c'est une chance."

 

aller directement au contenu