aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Deux livres pour les nuits blanches de juin...

le Samedi 26 Mai 2012 à 14:00
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (5 votes)

En Europe, au delà du 45 eme parallèle, les nuits sont très courtes au mois de juin, lorsque le Soleil s'approche du solstice d'été... Seules les plus brillantes étoiles sont bien visibles, mais le ciel est trop clair pour les astronomes amateurs qui observent nébuleuses et galaxies. Pour meubler les nuits claires de juin, voici deux beaux livres d'astronomie...

Un astronome amateur attend que la Lune se couche pour observer les étoiles... Photo Serge Brunier.

Guillaume Cannat est une des figures les plus attachantes de l'astronomie Française. Ecrivain, photographe, poète, il vit en famille dans une maison qui tourne au rythme du Soleil... Pour la dix septième années consécutive, Guillaume publie ces jours-ci chez AMDS Editions Le Guide du ciel 2012-2013. Indispensable aux astronomes amateurs, ce guide prend par la main passionnés et débutants partant à la découverte des plaisirs les plus simples de l'astronomie - reconnaître dans le ciel planètes, étoiles et constellations, comme les plus subtils - chercher un astéroïde, une comète, traquer les étoiles filantes et les aurores boréales... Chaque année, Le Guide du ciel s'enrichit de données astronomiques, de conseils pratiques, de nouvelles rubriques. Cette année, Guillaume Cannat a donné carte blanche au photographe Français Stéphane Vetter, dont les images uniques, littéralement signées, ouvrent chaque chapitre de l'ouvrage.

Daniel Kunth, quant à lui, est astronome au CNRS. La fameuse Nuit des Etoiles, créée en 1991, c'était lui... Daniel, observateur de galaxies, pratique l'astronomie, bien sûr, mais surtout, il aime à la situer dans l'ordre plus grand encore que le ciel qu'est la culture humaine. Et dans son ouvrage, Les Mots du ciel, paru chez CNRS Editions, justement, il convoque les ascendants astronomiques d'expressions que nous utilisons chaque jour, sans même nous en rendre compte... Etes-vous dans la Lune, ou tombez-vous du ciel ? Jouez-vous à 1, 2, 3 Soleil ? Ce cosmétique est-il un désastre ? Tirez-vous des plans sur la comète, espérant vous faire une place au Soleil ? Vieilles lunes, rétorquerez-vous si vous êtes mal lunés, ou importuné par un voisin c.n comme la Lune...

aller directement au contenu