aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Valérie Trierweiler renonce à la télé et regrette son tweet

le Mercredi 3 Octobre 2012 à 07:03
Par Sylvie Johnsson

Dans une interview accordée mardi à Ouest-France, la compagne du président de la République annonce qu'elle renonce à son projet d'émission sur Direct 8, parce que cela peut "susciter des interrogations voire un trouble". Sur sur tweet en faveur de Falorni, elle juge que "c'était une erreur que je regrette".

Dans cette interview accordée à Ouest-France, la compagne du président de la République explique pourquoi elle a mis fin à son projet de revenir à la télévision avec le groupe Canal+ : "Je comprends que, pour certains, être la compagne du Président et travailler pour une télévision puisse susciter des interrogations voire un trouble, c'est pour cette raison que je ne pas donne pas suite. Je n'oublie pas la chance dont j'ai bénéficié dans la vie. Il est temps pour moi de rendre, en me mettant au service des autres ; et des enfants en particulier".

Elle ne cessera pas pour autant d'assurer une chronique dans les colonnes de Paris-Match: "Mes enfants sont à ma charge et je ne vois pas comment faire sans salaire."

"Le tweet, une erreur que je regrette"

Valérie Trierweiler fait aussi un nouveau mea culpa sur l'affaire du tweet en faveur d'Olivier Falorni, concurrent de Ségolène Royal aux législatives à La Rochelle en juin dernier. "C'était une erreur que je regrette. J'ai été maladroite puisque cela a été mal interprété. Je n'avais pas encore réalisé que je n'étais plus seulement une simple citoyenne. Cela ne se reproduira pas", dit-elle. "Quant à ce que, François et moi, nous nous sommes dit, cela relève des +affaires privées+ et restera donc privé !", ajoute Valérie Trierweiler.

Au sujet des articles de ses confrères dans cette affaire, la compagne de François Hollande juge que "le traitement m'a surtout semblé disproportionné. Certains journalistes reconnaissent aujourd'hui en avoir beaucoup trop fait." "Ségolène Royal est une figure de la vie politique, je ne voix pas comment parler d'elle pourrait être un tabou. Tout comme cela n'est pas tabou, pour François de la croiser à New-York", ajoute-t-elle. La semaine dernière, François Hollande et Ségolène Royal se sont trouvés à quelques mètres l'un de l'autre, sans se saluer, au siège des Nations unies à New York.

Une plainte pour "usurpation d'identité"

Et Valérie Trierweiler annonce aussi une plainte contre X pour "usurpation d'identité" dans une affaire de permis de construire pour un terrain de 4 000 m2 dans le Morbihan. "J'ai d'abord cru qu'il s'agissait d'une rumeur, mais il semble que nous ayons affaire à une escroquerie ou une manipulation avec usurpation d'identité."

Par Sylvie Johnsson
6
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
scoubidouah (anonyme),
On va se la faire à la Drucker façon belle époque : "Ségolène, si tu nous écoute... c'est pas grave repasse nous voir quand tu veux!"
Avatar de anonyme
jonathan lambert (anonyme),
"Valérie Trierweiler renonce à la télé et regrette son tweet" sans blague!
Avatar de anonyme
Pauvre France, c'est affligeant de laisser une si faible femme sans assistance. Pffff... Il est vraiment temps que ce quinquennat s’achève.
Avatar de anonyme
François (anonyme),
" Mes enfants sont à ma charge et je ne vois pas comment faire sans salaire"...Peut être avec les dividendes de vos actions bancaires? Surtout que le gouvernement de votre "ami" les a expressément exclus de la taxe à 75% sur les revenus...
aller directement au contenu