aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Tweet de Valérie Trierweiler : le PS soutient Ségolène Royal, la droite ironise

le Mardi 12 Juin 2012 à 15:15 mis à jour à 18:47
Par Gérald Roux

Les réactions n'ont pas tardé après le soutien via Twitter de Valérie Trierweiler au dissident socialiste Olivier Falorni opposé à Ségolène Royal aux législatives à la Rochelle. Le principal intéressé "se réjouit" de ce coup de pouce inattendu. Le PS réaffirme son soutien à Ségolène Royal. La droite se moque.

Olivier Falorni a logiquement été un des premiers à réagir au tweet de la compagne de François Hollande. "C'est un beau message d'amitié, de soutien personnel, ça fait évidemment plaisir dans un contexte où je subis beaucoup de coups, beaucoup d'attaques injustes. Donc, voilà, je me réjouis de ce petit mot, de ce soutien amical", a déclaré le candidat dans la 1ère circonscription de Charente-Maritime. Avant de préciser qu'il connaît "un peu" Valérie Trierweiler.

Au PS

Interrogée rapidement sur le tweet, Ségolène Royal affirme qu'elle n'a "pas de commentaire" à faire.

"Je n'ai pas de commentaire, toutes mes pensées vont vers les électeurs" (Ségolène Royal)  

Lecture
 
Partager

De son côté, Martine Aubry qui a fait le déplacement de la Rochelle aujourd'hui pour soutenir Ségolène Royal, déclare : "La seule chose qui nous importe, c'est le soutien de François Hollande à Ségolène Royal, il est clair, il est net". 
Jean-Louis Bianco trouve, lui, ce tweet "purement et simplement indigne".Avant de demander au sujet de Valérie Trierweiler: "De quoi se mêle-t-elle ?"
A l'Élysée, on considère que "ce n'est pas un sujet pour la présidence de la République". Jean-Marc Ayrault, lui, assure que tout comme François Hollande, il "soutient à fond la candidature" de Ségolène Royal.

"Le président de la République a dit clairement qu'il soutient Ségolène Royal" (Jean-Marc Ayrault)  

Lecture
 
Partager

À droite

À l'UMP, Éric Ciotti réagit avec ironie dans un tweet : "le vaudeville entre à l'Elysée", écrit le député de la Droite populaire.  Avant d'ajouter : "Les socialistes ont au moins une vertu, ils nous font beaucoup rire !"

De son côté, Roger Karoutchi ironise dans un communiqué : "Où sommes-nous ? Vaudeville ? Théâtre de boulevard ? Retour de la Cour avec intrigues ? [...] Drôles de dames ? [...] Règlement de compte à OK Corral. La présidence normale ? Ca promet...", conclut le sénateur des Hauts-de-Seine.

Enfin, la présidente du Front national, choisit de tweeter pour réagir. "Mme Trierweiler réglant ses comptes avec l'ex de son compagnon, accessoirement Président de la République. Juste pitoyable... Ça promet...", écrit Marine Le Pen.

Olivier Falorni réagit au Tweet de Valérie Trierweiler   (00:01:44)
 

Lecture
 
Partager

La réaction de Dominique Bussereau, président du conseil général de Charente-Maritime  (00:01:51)
 

Lecture
 
Partager
Par Gérald Roux
52
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Xavier (anonyme),
Sans être un grand spécialiste de la Constitution de la Vè République, il ne me semble pas que de rôle ne soit dévolu à l'épouse du président de la République. Ni, comme dans le précédent gouvernement, que les conseillers de l'Elysée ne prennent le pas sur les ministres en charge. Que d'aucun retourne donc à sa place et que la répartition des pouvoirs respecte un peu plus l'esprit et la lettre de notre loi fondamentale.
Avatar de anonyme
christine mazella (anonyme),
Faut pas en faire un drame, c'est juste tout simplement "humain", la presse s'empare des moindres faits et gestes pour les monter au créneau!!lamentable..tout ce petit monde médiatique et politicien fait vivre au peuple des dérisions..ouvrons nos oreilles pour ne plus entendre cette cacophonie !! y a plus à penser actuellement !!
Avatar de anonyme
Antoine (anonyme),
Que ce soit une faute politique c'est évident. On peut la prendre pour une gourde, mais n'oublions pas que ce n'est pas une femme politique. Par contre, je suis indigné par tous ceux qui demandent de la faire taire, qui disent que le Président ne la "maitrise" pas, ... Les femmes soumises à la maison, qui doivent penser et voter comme leur compagnon ou mari, c'est fini. Il est quand même étonnant que les plus virulents soient aussi ceux qui s'inquiètent du respect de la femme chez les islamistes. Ne vaudraient-ils pas mieux qu'eux ?
Avatar de anonyme
Gabrielle VIAUD (anonyme),
Quel dommage pour le Président ! En a-t-elle seulement conscience ? Comment peut-elle prétendre aimer son homme et lui faire ce coup là? Je ne pense pas qu'elle soit stupide. C'est donc qu'elle s'est laissée emportée par son sentiment négatif à l'égard de Ségolène Royal, car elle ne peut prétende avoir réagi en tant que journaliste ! J'espère qu'elle va comprendre, d'ailleurs, qu'elle ne peut plus exercer loyalement ce métier de journaliste tant que son compagnon sera à l'Elysée ou alors cela voudra dire qu'elle s'entête bêtement. Je me moquerais bien de ce que fait cette femme si ce n'était que ses actes ont des conséquences qui ne vont pas manquer d'apparaître très vite pour un tas de gens (socialistes ou pas) en plus des conséquences néfastes sur son compagnon ! Je suis terriblement déçue parce que je crains que cela ne devienne pire qu'au précédent quinquennat
aller directement au contenu