aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

"Je ne voterai jamais, la politique ça ne sert à rien" (Dahouda, 18 ans)

le Lundi 16 Avril 2012 à 07:15
  • 7 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 1 (1 vote)

Les derniers sondages prédisent une abstention record pour le premier tour de la présidentielle. Selon les études, près d'un quart des électeurs pourraient ne pas se rendre aux urnes cette année. France Info s'est rendu à Clichy-sous-Bois (93) et à Plouguerneau (29) à la rencontre de ces Français qui ont décidé de ne pas aller voter et ceux, au contraire, bien décidés à faire entendre leur voix.

Le spectre de 2002 plane sur la présidentielle de 2012. Il y a dix ans, l'abstention record et la dispersion des suffrages, 28,5%, avait été avancées pour expliquer  la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour. Pour Dominiqué Reynié de Fondapol, en 2002 "les électeurs modérés s'étaient plus abstenus que les protestataires". Cette année, entre 25% et 30% des électeurs pourraient bouder les urnes.

"Défiance vis-à-vis des élites"

Plusieurs études se sont penchées sur les raisons de ce phénomène qui va croissant en France. Selon Jérôme Fourquet de l'IFOP, les électeurs ne se déplacent pas pour marquer leur "défiance vis-à-vis des élites".

C'est le cas notamment à Clichy-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, la ville a enregistré ces dernières années un taux d'abstention parmi les plus importants de France. "Ils ne vont pas tenir leur promesses, ils auront tout oublié une fois qu'ils seront élus, ça ne sert à rien du tout de voter", explique Sandra, clichoise de 19 ans.

Tout l'inverse à Plouguerneau dans le Finistère. Ici on vote massivement. En 2007 près de 90% des habitants s'étaient rendus aux urnes. Pour Yvon Bescon, président du club de foot de Plouguerneau, et patron de la maison de la presse, ce vote massif s'explique par le bon niveau culturel d'électeurs d'âge de plus en plus avancé: ainsi, la médiathèque de Plouguerneau compte "entre 3 et 4.000 abonnés pour une population de 6.500 habitants" et "les concerts en chapelle font toujours le plein".

Pour Stéphane Rozès, de Conseils, analyses et perspectives, la campagne 2012 ne répond pas pour le moment à la question majeure de la présidentielle "'Y-a-t-il une façon de présider le pays et de le mettre en mouvement de sorte qu'il survive sans renoncer à son modèle républicain et social?' Les Français se déplaceront si les deux principaux candidats ont une réponse à cette question". Ce n'est, selon Stéphane Rozès, pas le cas pour le moment.

Cette crainte de l'abstention a obligé plusieurs états-majors politiques à se mobiliser, particulièrement au Parti socialiste. Le PS a financé une campagne de sensibilisation via une vidéo humoristique. L'UMP de son côté fait appel à la "majorité silencieuse" depuis plusieurs jours.

Vidéo(s)

{iframe|daily|259.875|462|xpitou}
{iframe|youtube|260|462|Rpz5a23IGfA}
7
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Emmanuel (anonyme),
bonjour Mathilde Lemaire à la fin de votre reportage vous dites à tort " (...) parents immigrés qui n'ont DONC pas la nationalité française, pas le droit de vote" C'est moi qui souligne. immigré n'est pas équivalent à étranger. Parler du droit de vote des immigrés n'a pas de sens puisque certains immigrés sont français et ont le droit de vote. Cordialement
Avatar de anonyme
Antoine Aaron (anonyme),
Pleurez, hurlez à l'injustice sociale, refaites votre révolution !! Vous ne vivriez en démocratie que vous pleureriez sur la possibilité de pouvoir vous déterminer. Vous possédez cette auto détermination pour laquelle d'autres se sont battus et vous renoncez invoquant l'inutilité, évidemment ! Français râleurs poursuivez sur cette voie des pleurnichards démissionnaires ..... pauvre France, quel piteux exemple d'engagement civique.
Avatar de anonyme
Logic (anonyme),
Les promesses démagogiques jamais tenues des candidats, et la non prise en compte du vote blanc condamnant ceux-ci, sont responsables de la montée de l'abstention. Corrigeons le 2e point, et le 1er se corrigera de lui-même. Mais aucun homme politique ni aucun parti ne voudra de ça, évidemment !
Avatar de anonyme
sirius (anonyme) @ Logic (anonyme),
Le vote blanc est sans doute le reflet d'une certaine bonne volonté mais il ne sert à rien car il ne peut être pris en compte... On ne peut élire un président qui n'existe pas.... Il n'y a pas de candidat idéal, ou bien il en faudrait un par électeur... surtout en France...
aller directement au contenu