aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Sarkozy et Hollande à égalité au 1er tour, devant Le Pen et Mélenchon

le Lundi 16 Avril 2012 à 17:01 mis à jour le Mardi 17 avril à 05:00
Par Gérald Roux

Les deux favoris sont au coude-à-coude au premier tour

SONDAGE Les deux favoris de l'élection présidentielle reculent et se retrouvent à égalité parfaite au premier tour de l'élection présidentielle dans le dernier sondage Ipsos-Logica Business Consulting pour France Info, France Télévisions, Le Point, Le Monde, France 24, Public Sénat et La Chaîne Parlementaire. Marine Le Pen est 3ème, devant Jean-Luc Mélenchon et François Bayrou. François Hollande accroît l'écart face à Nicolas Sarkozy au second tour.

L'avant-dernière livraison de notre enquête avant le premier tour montre un recul de deux points de Nicolas Sarkozy et de 1,5 points de François Hollande. Les deux rivaux se retrouvent à 27% d'intentions de vote. Le candidat socialiste obtient son score le plus bas depuis onze mois (il avait atteint un pic de 35% en octobre) et parallèlement son adversaire UMP retombe après avoir connu plus d'un mois d'embellie où il a même devancé François Hollande pendant deux vagues.

Derrière, ça bouge peu

Marine Le Pen reste en troisième position avec un score de 15,5% de voix (+0,5 points). La candidate du Front national devance d'un point son adversaire du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon qui reste stable à 14,5%. François Bayrou se redresse de 0,5 points pour retrouver le pallier psychologique des 10%. La candidate EELV Eva Joly gagne un point à 2,5%.

Derrière elle, trois candidats sont à 1% d'intentions de vote. Il s'agit de Nathalie Arthaud (LO), Philippe Poutou (NPA) et Nicolas Dupont-Aignan (Debout La République). Enfin, Jacques Cheminade (Solidarité et progrès) apparait pour la première fois dans le sondage avec 0,5%. 

Hollande net vainqueur au second tour

Le candidat socialiste retrouve au second tour un score qu'il avait abandonné depuis plus d'un mois. Il battrait Nicolas Sarkozy avec 56% contre 44% des suffrages. Il y a trois semaines, il battait son rival UMP avec un score de 54% contre 46%.

Le sondage a été réalisé par téléphone du 13 au 14 avril sur 894 personnes inscrites sur les listes électorales, extraites d'un échantillon de 967 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

 

Par Gérald Roux

À télécharger

7
Vos réactions sur cette info
Avatar de Raghan
Ces sondages officiels sont totalement faux, il ne faut y porter aucun crédit. Allez voir les sondages officieux et libres d'aucune manipulation des chiffres qui circulent sur internet et sur les applications Iphone, vous verrez par vous-même que Marine est TOUJOURS largement en tête pour le premier tour, suivit de loin par Sarkozy puis Hollande, et en 4ème place Mélenchon. D'ailleurs en faisant la moyenne de tout ces sondages officieux, on approche d'une tendance moyenne qui est la suivante: - Le Pen : 32% - Sarkozy : 25% - Hollande : 16% - Mélenchon : 8%. Ces chiffres sont basés sur des sondages officieux dont certains ont eu plus de 40.000 votants, mais d'un sondage à l'autre, les chiffres sont très sensiblement les même avec très peu d'écarts entre les différents sondages. Quel crédit donner des sondages officiels, financés par les pouvoirs en place et qui interrogent juste à peine 900 personnes, et dont les chiffres sont probablement faux? Et dans quel but de faire ça? Nous verrons d'ici quelques jours qui , des sondages officiels contre les sondages officieux auront raison. Bien cordialement.
Avatar de liteljoe
que serais les élections présidentielle sans aucun sondage ? je vous garantie que "les petits candidats" deviendront grand. alors si la France aujourd'hui a de mauvais politique, c'est grâce aux sondage.
Avatar de anonyme
karlof (anonyme),
arrêter ces sondages , on se croirai au quinté .. moi je crois que sarkophage a 2 de tension..ça n'est plus qu une MOMIE .....ouf
Avatar de anonyme
Gérardino (anonyme),
La droite est toujours majoritaire si on comptabilise les voix de M. Bayrou. (27+15.5 +10= 52.5). Le score prédit à M. Sarkozy au second tour enregistre une déperdition de 6.5 points. C'est beaucoup. Parallèlement la gauche est minoritaire avec 45% des voix (27+14.5+2.5+1 =45). M. Hollande gagne 11 points: c'est énorme. Dans ces 11 points, il y a nécessairement des suffrages non exprimés au premier tour. Tout va donc dépendre des reports. Il n'y a aucune vague ni même vaguelette à gauche comme à droite. Si il est élu, M. Hollande devra gouverner un pays plutôt à droite avec des gens d'extrême gauche. C'est ce qui rend assez peu crédible le rapport 56/44 au deuxième tour. De toute façon, les électeurs finissent toujours par voter dans leur camp ou à ne pas voter.
aller directement au contenu