aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Nicolas Sarkozy siège pour la première fois au Conseil constitutionnel

le Mardi 19 Juin 2012 à 12:22
Par Gérald Roux

L'ancien chef de l'Etat, membre de droit du conseil, a inauguré cette nouvelle fonction en se penchant avec les autres "sages" sur deux Questions prioritaires de constitutionnalité.

Il l'avait annoncé, il le fait : Nicolas Sarkozy a participé à l'examen en séance publique de deux Questions prioritaires de constitutionnalité (QPC). Une sur la citoyenneté française conférée à certains Français musulmans d'Algérie, l'autre sur le mariage de personnes placées sous curatelle.

Nicolas Sarkozy était assis à la droite du président du Conseil, Jean-Louis Debré, qui n'a pas évoqué en début d'audience la présence de ce nouveau membre.
Il faut dire que cela ne constituait pas vraiment une surprise : l'ancien chef de l'Etat avait dit qu'il siégerait au Conseil après son départ de l'Elysée, et dès le 7 mai un bureau avait été aménagé à son intention rue de Montpensier.

Les anciens présidents de la République sont "membres de droit" du Conseil, composé de neuf autres membres nommés (trois par le président de la République, trois par celui de l'Assemblée nationale et trois par celui du Sénat).
C'est la première fois depuis la Seconde guerre mondiale, que trois anciens présidents de la République sont en vie. Valéry Giscard d'Estaing, 86 ans, Jacques Chirac, 79 ans, et Nicolas Sarkozy, 57 ans, constituent donc le quart des membres du Conseil. Jacques Chirac n'y siège toutefois plus depuis 2011, en raison de sa santé déclinante.

Nicolas Sarkozy au Conseil constitutionnel : témoignage de l'avocat Patrice Spinosi, qui a plaidé ce matin  
 

Lecture
 
Partager

 

Par Gérald Roux
12
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
couic (anonyme) @ lisa (anonyme),
Tout comme votre raisonnement adhère au bitume...
Avatar de anonyme
BOUZA (anonyme) @ Electron libre (anonyme),
vos remarques sont étonnantes voire déplacées car elles sont trop partisanes. En effet, 5 ans à la présidence de la République vous permettent de revendiquer une certaine expérience même si celle ci n'est pas à votre goût ou de votre bord.
Avatar de anonyme
miron (anonyme) @ maréchal-lepen (anonyme),
Il pourrait bien aller s'enfermer dans une grotte dans l'hymalaya avec les lèvres cousues que les journalistes en parleraient encore, et vous commenteriez encore. Incurable, effectivement.
Avatar de anonyme
Roland (anonyme),
Il siège à côté de M Debré qui n'a jamais caché sa détestation pour lui ... Joli tableau pour les JT en attendant de le voir siéger à côté de F.Bayrou qui pourrait bien être le prochain président du Conseil constitutionnel ... Et il se trouve encore des gens pour ne pas apprécier le spectacle de la politique ?
Avatar de anonyme
cevenole (anonyme) @ Electron libre (anonyme),
il ne l'est pas plus que segolene ,martine et compagnie...
Avatar de liteljoe
sur deux Questions prioritaires a 12000 euros par mois j'y participerais aussi.
Avatar de anonyme
Electron libre (anonyme),
Sans vouloir diminuer ce monsieur tant que les autres présidents, je ne vois pas en quoi le fait d'avoir gagné une élection présidentielle donne les compétences nécessaires à être "membre de droit" pour discuter des questions de constitutionnalité. Encore une chose à changer si l'on veut un jour le retour du bon sens dans les institutions. Voilà encore des "droits et des acquis" qui relèvent de la Monarchie et des arcanes. Concernant ce président sortant, on n'imagine que l'argent offert par cette opportunité doit être beaucoup plus attractive que le travail de réflexion sur les problèmes constitutionnels... Mais à quoi bon ? Peut-on en vouloir à un politicien d'être purement opportuniste ?...
Avatar de anonyme
Electron libre (anonyme) @ lisa (anonyme),
Moi aussi chère madame, et encore plus heureux quand il sera jugé devant les tribunaux... A ce moment j'adhère à sa politique : peine plancher !
Avatar de anonyme
maréchal-lepen (anonyme),
Je croyais avoir compris que sarkozy avait assuré aux Français: "vous n'entendrez plus jamais parler de moi". Incroyable, même hors de la politique, il continue à ne pas tenir ses promesses. Incurable.
Avatar de anonyme
FRED35 (anonyme),
c'est le monde à l'envers..et il devait pas se retirer ? on ne l'a pas assez vu peut -etre?
aller directement au contenu