aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Nicolas Sarkozy annonce son intention de porter plainte contre Mediapart

le Lundi 30 Avril 2012 à 08:54 mis à jour à 10:10
Par Rédaction de France Info

Sarkozy annonce qu'il porte plainte contre Mediapart  
C'était ce matin sur France 2

Lecture
 
Partager

Le site Internet affirme, documents à l'appui, que la Libye avait contribué au financement de la campagne électorale de 2007, à hauteur de 50 millions d'euros. "Ce document est un faux grossier", contre-attaque Nicolas Sarkozy. Qui va donc porter plainte.

Il ne décolère pas. Nicolas Sarkozy va donc porter plainte contre Mediapart, ce site Internet qui a publié, vendredi dernier, un document à charge contre lui : le fac-similé d'un document présenté comme une note officielle du régime de Mouammar Kadhafi, datée de décembre 2006, qui donnerait son accord de principe pour financer à hauteur de 50 millions d'euros la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Hier, le président-candidat avait déjà qualifié de "faux grossier" ce document, et Mediapart d'"officine au service de la gauche". Il a réitéré ses attaques ce matin et annoncé son intention de déposer plainte "avant la fin de la campagne". 

"Ce document est un faux grossier (...) tout simplement parce que les deux personnes en Libye censées avoir envoyé ce document et le recevoir l'ont démenti", dit-il. D'après Mediapart, le document daté du 10 décembre 2006 serait signé de Moussa Koussa, alors chef des services secrets extérieurs libyens. Il serait adressé à Bachir Saleh, directeur de cabinet du colonel Kadhafi.

Effectivement, Bachir Saleh a fait savoir qu'il exprimait "les plus expresses réserves sur l'authenticité de la note publiée par Mediapart". Dans un communiqué, la patron du site, Edwy Plenel, a indiqué hier que le démenti tardif de Bachir Saleh était "contredit par l'ensemble de nos révélations, qui sont à la disposition d'une justice indépendante".

A Mediapart, on persiste et signe... Edwy Plenel, le directeur du site, est certain de ses informations  

Lecture
 
Partager

Copie d'écran du site Mediapart

Par Rédaction de France Info
6
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Jivé (anonyme),
allez, allez, Monisieur le Président, dépêchez vous de porter plainte, qu'un juge mette son nez là dedans, on saura qui ment, qui dit la vérité.
Avatar de anonyme
Xenos (anonyme),
Le démenti sarkozien et le dépôt de plaint sert essentiellement à gagner du temps avant dimanche prochain. Or mediapart maintient voir le détail : http://www.mediapart.fr/article/offert/b9b44e47a3723347dfca92818c062907 L'UMP a démenti vigoureusement beaucoup d'informations de Mediapart sur l'affaire, Bettencourt, Woerth-Compiègne, Karachi etc... pour finalement en reconnaître une partie du bout des lèvres. Les annonces de dépôt de plainte n'ont (en général) pas été suivi d'effet, et, à ma connaissance, Mediapart n' pas été condamné. Quant à les taxer d'être une "officine " "à la solde" du PS, c'est une accusation sans preuve dont tout laisse à penser qu'elle est erronée. Il suffit, sur le site de Mediapart de taper Guérini, Pastor, ou DSK pour s'en convaincre. Enfin, le démenti de M saleh est pour le moins sujet à caution : il est recherché par Interpol, mais réside en France, protégé par la police, dit-on (voir les sources : http://et-si.eklablog.com/financement-de-campagne-a46079471)
Avatar de anonyme
bouanchaud martial (anonyme),
De fait Si le président est innocent il ne devrait pas avoir l'intention de porter plainte, mais DE porter plainte, qui plus est, pas dans un délai vague, mais, vu la gravité des faits, immédiatement. Tout cela sent le souffre... Pour ne pas dire le "toute pourrite". Médiapart n'a certainement pas lancé ce genre de bombe sans biscuits. La réaction du président reste attentive et peu agressive, ce qui est particulièrement étonnant quand on connait le personnage, capable d'envoyer en comparution immédiate pour beaucoup moins que ça. Mais voila je pressent que toute l'équipe du candidat ne sait pas exactement ce que Médiapart détient exactement. En outre, il est évident que ce type de renseignements ne pouvait pas être dans les mains du clan Hollande et donc notre président devrait plutôt voir du coté de ses amis (il y en a tellement qu'ils l'aiment…) et méditer sur le vieil adage "protégez moi de mes amis je n'occupe de mes ennemis" Trahir à tout va et tout le monde fini immanquablement par mouiller l'arroseur. Mais… Attendons le Canard enchaîné de mercredi pour voir la tendance. A voir et à suivre.
Avatar de anonyme
Tropico (anonyme),
Etrange que personne ne vienne fouiner dans les comptes des candidats socialistes avec autant de zèle ...
aller directement au contenu