aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Harlem Désir va prendre la tête du PS

le Mercredi 12 Septembre 2012 à 09:16 mis à jour à 11:16
Par Rémi Ink

On le disait confiant dans cette dernière ligne droite. Plusieurs responsables socialistes s'étaient même risqués à prédire sa victoire : " C'est fait, c'est lui, c'est pour Harlem " pouvait-on entendre. Cette fois, ça y est, Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault ont choisi Harlem Désir comme favori pour le poste de Premier secrétaire du Parti socialiste.

 Donné favori ces derniers jours, Harlem Désir possédait une vraie longueur d'avance sur son rival Jean-Christophe Cambadélis. Mardi matin sur France Info, surmotivé, il avait expliqué son envie de succéder à Martine Aubry au poste de premier secrétaire du Parti socialiste. "Je suis un candidat de synthèse et je l'assume !", expliquait-t-il.

Sur son blog, Jean-Christophe Cambadélis se dit "déçu, pas défait", appelant au "rassemblement de tous derrière Harlem Désir". Le député de Seine-Maritime et fabiusien Guillaume Bachelay est proposé comme numéro deux de Harlem Désir.

Harlem Désir était le favori

Harlem Désir pouvait compter sur des soutiens de poids lourds du gouvernement et du parti : Bertrand Delanoë, Michel Rocard, Anne Hidalgo, Pierre Moscovici, Vincent Peillon, Manuel Valls ou Delphine Batho s'étaient prononcés en sa faveur.  

Même les sondages le donnaient gagnant. Dans un sondage Ifop pour Paris-Match publié lundi, Harlem Désir était préféré par 72% des sympathisants du parti face à Jean-Christophe Cambadélis, 22%.

Harlem Désir, le militant

Né le 25 novembre 1959 à Paris, cet enfant des années 80 s'est surtout fait connaître par le militantisme associatif. Proche de Julien Dray, il devient président de SOS Racisme en 1984. En poste jusque 1992, il va médiatiser l'association, à grand renfort de concerts et de manifestations à grand spectacle comme sur la Place de la Concorde, le 5 juin 1985.  

Pendant cette présidence, il continue à être salarié de l' "Association régionale pour la formation et l'éducation des migrants", basée à Lille. Un emploi fictif mais un salaire bien réel de 8.900 francs (1.357 euros). Il sera condamné le 17 décembre 1998 à 18 mois de prison avec sursis et 30.000 francs (4.500 euros) d'amende.

Harlem Désir, l'homme politique

Après avoir quitté SOS Racisme en 1992, Harlem Désir se lance en politique. Il fonde plusieurs mouvements éphémère puis rejoint le Parti socialiste dont il intègre le bureau national en 1994. En 2003, il est nommé responsable national pour l'Europe.

Parallèlement, il est nommé membre du Conseil économique et social de 1989 à 1994 puis de 1997 à 1999. Il obtient son premier mandat, comme député européen en 1999, réélu en 2004. Lors du Congrès de Reims en 2008, il soutient la candidature de Bertrand Delanoë. Après l'élection de Martine Aubry, il est nommé secrétaire général chargé de la coordination, un poste considéré comme celui de "numéro 2" du PS.

Les 175.000 adhérents du PS doivent voter les 11 et 18 octobre prochain. Sauf énorme surprise, ils devraient se prononcer pour la motion Aubry-Ayrault et donc pour son premier signataire, Harlem Désir. À 52 ans, l'ancien président de SOS Racisme devrait donc prendre les commandes du navire Solférino et devenir le onzième premier secrétaire de l'histoire du Parti socialiste.

Par Rémi Ink
7
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Militant (anonyme),
Je suis militant socialiste et n'ai pas compté mon temps ces derniers mois... Un vote des militants PS est prévu en octobre : ce sera sans moi.... Même en Afrique ils n'osent pas annoncer la victoire du président avant les élections. J'espère que les apparatchiks du PS auront la décence ne pas commenter les bagarres d'appareil au sein de l'UMP
Avatar de anonyme
Avec la gauche ça n'a jamais été la 4ème République...mais la 4ème Dimension...
Avatar de anonyme
Bonjour les degats...
Avatar de anonyme
c'est à ni rien comprendre? Ou au contraire faut-il y voir toute l'explication? A savoir que le PS est juste bon à faire la morale aux autres!
aller directement au contenu