aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Loi Handicap : la promesse de l'accessibilité ne sera pas tenue en 2015

le Samedi 1 Septembre 2012 à 06:16
Par Sylvie Johnsson

La ministre déléguée aux personnes handicapées Marie-Arlette Carlotti, estime que des retards ne permettront pas l'accessibilité pour tous aux transports et bâtiments publics en 2015 comme le prévoyait la loi Handicap. Elle s'est exprimée ainsi à l'occasion des jeux paralympiques de Londres.

"En regardant la situation locale, je crois qu'on est en retard" a affirmé  Marie-Arlette Carlotti. Une déclaration qui n'a pas surpris les associations de handicapés.

L'accessibilité des transports et bâtiments publics pour tous en 2015, c'était ce que prévoyait la loi "pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapéesdite loi Handicap votée en 2005 alors que Jean-Pierre Raffarin était Premier ministre. Trois ans plus tôt Jacques Chirac avait fait de l'insertion des personnes handicapées, l'un des "trois grands chantiers" de son quinquennat.

"C'est la volonté qui a manqué" estime Nicolas Baekeland, secrétaire de l'Association pour adultes et jeunes handicapés, qui regrette le manque d'incitation. Mais il note tout de même les gros progrès faits dans des villes comme Nantes et Grenoble.

La France est trop en retard selon la ministre - déclaration à Londres, récit d' Eric Albert  

Lecture
 
Partager

.

Nicolas Baekeland, secrétaire de l'Association pour adultes et jeunes handicapés n'est pas surpris   

Lecture
 
Partager

....

La déception de Monique Rongières, la présidente de l'association Polyhandicap  

Lecture
 
Partager
Par Sylvie Johnsson
6
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Association MOBILITE REDUITE (anonyme),
Depuis trois ans nous visitons des villes de France de toutes tailles, des villes de "gauche" comme de "droite", et nous constatons, tant à "Droite" qu'à "Gauche" que beaucoup trop de villes de tous bords politique n'ont rien fait, et certaines (trop peu) ont fait et font le nécessaire. Ces dernières l'ont fait par respect de la loi, par prise de conscience du problème qui ne concerne pas que les "handicapés" mais aussi toutes les personnes à mobilité réduite (femmes enceintes, personnes âgées, mères de familles avec enfants en bas âge, ...). Ces villes (bons élèves) ont mis en place en temps et en heure une Commission Communale (ou Intercommunale) d’Accessibilité aux Personnes Handicapées, ou ont des membres du conseil municipal très concernés ou encore des associations locales très actives. Elles ont, dès 2006 – 2007, fait le nécessaire pour l'accessibilité des bâtiments communaux et de la voirie. Elles ont fait les diagnostics obligatoires (pour le 21 décembre 2009). Les autres (mauvais élèves), n'ont rien fait et sont à la traîne. Leurs villes sont inaccessible et obtienne un CARTON ROUGE de notre part. Et que dire des travaux de voirie faits ces derniers temps et qui ne sont pas conformes aux règles d’accessibilité. Règles qui sont pourtant obligatoires depuis le 1er juillet 2007 (il y a 5 ans !!!). Sur ce sujet, nous avons engagé plus d'une douzaine d'actions devant les tribunaux pour faire respecter la loi. La politique d'accessibilité n'est donc pas un problème de politique de "Droite" ou de "Gauche", c'est un problème général et "transversal" qui concerne TOUT LE MONDE. Le gouvernement cherche à relancer la croissance ? Voilà un thème majeur qui conviendrait à tous. Lancer un grand emprunt pour favoriser et "booster" des « Grands Travaux de mise en accessibilité » des établissements recevant du public depuis ceux de l'état jusqu'aux plus petites communes en passant par tous les cabinets médicaux, restaurants, cinémas, magasins, etc... Ainsi que la voirie de centre-ville. Ces Grands Travaux de Mise en Accessibilité seront créateurs d'emplois et de rentrée d'argent dans les caisses de l'état (Relance de l'activité : « quand le bâtiment va, TOUT va »,TVA sur les travaux,...). Bref, faire ni plus ni moins comme d’autres l’ont fait dans le passé. Pour tout connaître sur la Loi et les obligations d'accessibilité voir notre site internet : www.accessiblepourmoi.com Jean-Michel ROYERE Président de MOBILITE REDUITE association.mobilitereduite.org
Avatar de anonyme
Il lui faut se rendre à Londres pour s'apercevoir du retard de la France en matière d'accessibilité ! Manifestement ce n'est pas à sa connaissance des problèmes lié aux handicaps que Mme Carlotti doit sa nomination. Comment s'étonner donc que la France est tant de mal à offrir des conditions de vie décentes aux porteurs de handicap et à leur famille !
Avatar de anonyme
hyvernat (anonyme),
madame, la Ministre, Je trouve que vous n'êtes pas assez ferme, et même je vous trouve uen certaine désinvolture à "voquer et nous dire que la loi sur l'accessibilité des lieux publiques et des transports ne sera pas tenue en 2015, encore une fois, les personnes handicapées sont les grands oubliés de la vie polituque et publique. Imaginez vous, ayant deux cannes ou n fauteuil, et que vous désirez, prendre le bus, par exemple dans la région lyonnaise, vilefranche sur saone, ou vous ne pouvez pas prendre les ransports en commun, car ils ne sont pas tous accessibles. DES PORTES lourdes, qu'il faut pousser, etc.., et bien encore une fois, nous devrons attendre, je trouve, dans votre déclaration, que vous n'êtes pas assez ferme, Madame la Ministre. a quoi, sert exactement votre ministrère
Avatar de anonyme
"Il faut laisser le temps au temps"... Que croyait-on ? que le fait de changer de président allait effacer la dette, la crise, 40 ans de mauvaise gestion du pays d'un coup de baguette magique ? Soyons un peu plus réalistes et serrons nous tous les coudes pour aider les nouveaux responsables (que l'on soit de gauche, de droite, de nul part) à sortir de ce marasme !!!
aller directement au contenu