aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Rebsamen (PS) estime que Trierweiler est sortie de son rôle

le Mercredi 13 Juin 2012 à 08:15
  • 5 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 3 (1 vote)

Pour le sénateur-maire PS de Dijon, il faut que la compagne de François Hollande "apprenne la réserve qui doit être la sienne". Pour François Rebsamen, le président de la République n'a pas à réagir à cette affaire.

{iframe|daily|259.875|462|xri4ht}

François Rebsamen le 11 janvier 2012 © FranceInfo

Le tweet de Trierweiler

Interrogé sur le fait de savoir si Valérie Trierweiler est sortie de son rôle en twittant en faveur d'Olivier Falorni, François Rebsamen répond ce matin : "Oui je le pense. C'est un message personnel qui répond à des considérations personnelles alors même qu'il faut qu'elle (Valérie Trierweiler, ndlr) apprenne la réserve qui doit être la sienne en tant que compagne du président de la République".
En rappelant qu'"on a aujourd'hui un président de la République qui tient à ce qu'on sépare le public du privé ; il y a eu trop de mélange des genres sous Nicolas Sarkozy", dit-il. Pour autant, selon le sénateur-maire de Dijon, François Hollande ne doit pas réagir à cette affaire. "On ne va quand même pas faire la campagne d'entre les deux tours sur un tweet personnel", conclut François Rebsamen.

UMP et FN

Alors que l'UMP prône le "ni-ni" (ni FN - ni gauche) en cas de duel entre ces deux camps et que certains élus UMP se rapprochent du parti de Marine Le Pen, François Rebsamen estime que l'UMP est en train de briser les "digues" qui la séparaient du Front national jusqu'ici. Il affirme que lui ne "s'exprimerait pas dans Minute (comme Nadine Morano l'a fait, ndlr)".
Pour lui, "c'est mortifère pour l'UMP [...] et dangereux pour la République".   

5
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Valerie Billebault (anonyme),
Mme Trierweiler souhaite être indépendante, mais cela suppose une séparation claire des rôles. Comment continuer d'être journaliste et en même temps apporter son soutien à un candidat non soutenu par le PS ? Etre libre c'est aussi être responsable, c'est à dire bien mesurer l'impact de ses actes sur un plan plus large que son domaine personnel immédiat. Si c'est avec de tels messages que Me Trierweiler veut donner l'exemple de la "femme libre", les féministes dont je suis ont du souci à se faire.
Avatar de anonyme
Jodoux (anonyme),
Interrogé par une journaliste sur France Info ce mercredi matin 13 juin sur le tweet de V.Trierweiler, François Rebsamen, sénateur-maire PS de Dijon, n'a pu s'empêcher de faire allusion à Carla Bruni pour la mettre dans le même bain des critiques. Or, chacun sait que Carla Bruni a été exemplaire sur le plan de sa fonction, contrairement, donc, à V.Trierweiler et Danielle Mitterrand ! Tout est bon pour les socialistes afin de tenter de salir la droite. Et je ne parle pas des affaires socialistes à Marseille avec actions judiciaires contre les Guérini, Julie Andrieux et consorts. Quelle honte !!
Avatar de anonyme
François Rebsamen a raison; je demande à Mme Trierweiller de se taire; son opinion n'a aucun intêret; je trouve qu'on l'a trop vue au moment de la passation des pouvoirs. Je souhaite que son soutien au dissident entraîne l'effet inverse et que les électeurs scandalisés votent pour Ségolène Royal.Je précise que je suis socialiste, tendance Hollande, pour qui j'ai mené une campagne acharnée afin qu'il soit élu, et non pour sa compagne.
Avatar de anonyme
Heureka3006 (anonyme),
Quand un moustique se pose sur le bras, le cerveau commande à la main un geste vif pour anéantir l?insecte avant la piqûre ? La réaction de la compagne du Président est ici du même type. Aucune réflexion préalable ; agir de suite, « TWITTER » instinctivement sans appréhender les conséquences inévitables. C'est incroyable et lamentable, compte-tenu de sa position. Cette première sortie des rails en augure d'autres que ne manqueront pas d'exploiter les médias et les adversaires politiques de Monsieur Hollande, voire les personnalités e son camp car il sera impossible à Madame Trierweiler de refreiner sa fougue littéraire ou verbale lors des sollicitations multiples et variées auxquelles elle aura à faire face.
aller directement au contenu