aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Placé (Verts) : "Il faut une majorité diverse" à l'Assemblée

le Jeudi 14 Juin 2012 à 08:15
  • Pas encore de votes

Le président du groupe Verts au Sénat estime qu'un député socialiste "de plus ou de moins ça ne change pas la donne, alors qu'un écologiste de plus ou de moins, ça change la donne" dans la future Assemblée.

{iframe|daily|259.875|462|xrix35}

J-V.Placé (Verts): "Il faut une majorité diverse" à l'Assemblée © FranceInfo

 

L'affaire du Tweet

Deux jours après le tweet de Valérie Trierweiler, Jean-Vincent Placé juge qu'"on a fait un battage démesuré de cette histoire". Pour le sénateur EELV, "le pouvoir est tellement centralisé à l'Elysée  [...] que le moindre sujet qui touche l'Elysée [...] prend une dimension incroyable". Pour lui, plus généralement, "il y a une dérive monarchique de notre République". Cela justifie, selon lui, l'instauration d'une 6eme République avec la proportionnelle, la parité, la fin du cumul des mandats, la question du droit de vote des étrangers.  

Le ni-ni de l'UMP

Jean-Vincent Placé critique la consigne du ni-ni (ni FN-ni gauche au second tour des élections législatives) donnée par la direction de l'UMP. Pour lui, cela revient à dire que "pour l'UMP, le FN et le candidat de gauche c'est pareil, c'est la même distance. Et bien nous (Les Verts, ndlr), c'est pas possible ; je peux vous dire que quand il y a un duel entre le Front national et l'UMP, on appelle encore à voter pour le candidat qui n'est pas celui du candidat du Front national".

Future Assemblée

Alors que se pose la question d'un PS qui obtiendrait la majorité absolue dimanche prochain dans la future Assemblée, Jean-Vincent Placé estime certes qu'"il faut donner une majorité parlementaire au président de la République". Mais il ajoute aussitôt : "Il faut une majorité diverse" à l'Assemblée. Et de détailler : "Un socialiste de plus ou de moins, c'est pas ça qui va changer la donne ; un écologiste de plus ou de moins, ça va changer la donne".
Jean-Vincent Placé donne enfin une estimation du nombre de députés Verts dans la future Assemblée : "Je pense qu'on sera entre 16 - 17", ce qui permettrait à EELV de constituer un groupe, puisque le seuil est de 15 députés.

aller directement au contenu