aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

En Tunisie, le jeu trouble des salafistes

le Jeudi 14 Juin 2012 à 08:35
  • Pas encore de votes

Ces derniers jours, de nouvelles émeutes ont eu lieu en Tunisie : gros plan sur le rôle des salafistes dans ces affrontements.

{iframe|daily|259.875|462|xrixto}

Pierre Vermeren commente les tensions tunisiennes © FranceInfo

Malgré un sentiment de liberté retrouvée, une tension est palpable en Tunisie : les affrontements de ces derniers jours le prouvent. Tout est parti d'une exposition à Tunis : des artistes accusés de bafouer l'islam. Certains Salafistes ne l'ont pas supporté et ont saccagé l'exposition. Par la suite, le ministre de la Culture leur a emboîté le pas, en annonçant qu'il allait porter plainte pour " atteinte au sacré ".

Pierre Vermeren est historien français, spécialiste des sociétés maghrébines. Ses travaux de recherches portent sur le Maghreb contemporain. Pierre Vermeren est aujourd'hui maître de conférences en histoire du Maghreb contemporain, à l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne et membre du Laboratoire CEMAF (Centre d'études des mondes africains).

Son dernier ouvrage Misère de l'historiographie du " Maghreb " post-colonial 1962-2012 est publié aux Publications de la Sorbonne.

Selon lui, " Le gouvernement Ennahda n'est pas tout à fait à l'aise car il est à la fois chargé d'assurer la sécurité et en même temps, il donne raison, quelque part, aux émeutiers. On le voit très clairement avec cette histoire de sacré. "

Même si, désormais, l'ombre de Ben Ali, réfugié en Arabie Saoudite et condamné à la prison à perpétuité le 23 mai dernier, appartient au passé.

L'entretien est accompagné d'un reportage de Thibaut Cavaillès.

aller directement au contenu