aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Législatives 2012 : le record d'abstention de la Ve République

le Dimanche 10 Juin 2012 à 21:10 mis à jour à 21:50
Par Anne-Laure Poisson

Le taux d'abstention pourrait atteindre un record sous la Ve République © IDÉ

Avec un taux de participation estimé à 57,1% par Ipsos, l'abstention atteindrait 42,9%, un record sous la Ve République. Depuis 20 ans, la mobilisation des Français sur ce scrutin ne cesse de décliner.

La faute au temps ou à Roland-Garros, les Français se sont peu déplacés pour voter au premier tour des élections législatives. Selon les estimations d'Ipsos seuls 57,1% d'entre eux seraient allés glisser leur bulletin dans l'urne. 

Si le chiffre de 42,9% d'abstention se confirme, il s'agirait d'un record sous la Ve République. En 2007, précédent record d'abstention pour un premier tour des élections législatives, le taux de participation était de 60,4%. En 2007, l'abstention avait augmenté pour atteindre 40% au second tour, là aussi un record.

La mobilisation ne cesse de faiblir 

Le taux de participation le plus élevé à un premier tour de législatives avait été atteint en 1978 (83,2%). "Une partie des électeurs ont l'impression d'avoir fait le job à la presidentielle", analyse Claude Bartolone, député et président PS du conseil général de Seine-Saint-Denis. Depuis 1993 et ses 68,9% de participation, la mobilisation n'a cessé de faiblir.

Cette abstention porte le seuil de qualification pour le second tour à une moyenne de 21,5% des suffrages exprimés. D'après la loi, les candidats doivent réunir les voix d'au moins 12,5% des inscrits pour se qualifier limitant de fait les triangulaires. Le Front National devrait donc être la principale victime de cette forte abstention. 


Par Anne-Laure Poisson
aller directement au contenu