aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Valérie Trierweiler, Première dame toute simple

le Mardi 15 Mai 2012 à 07:15
  • 4 commentaires
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 2.3 (3 votes)

Pendant toute la campagne électorale, François Hollande a répété qu'il était un candidat normal, et depuis sa victoire, il s'est engagé à etre un "président normal". Sa compagne Valérie Trierweiler est sur la même ligne, et donne jusqu'à présent l'image d'une Francaise "normale".

À 47 ans, cette journaliste politique, qui travaille pour Paris Match et Direct 8, bouscule les codes de l'Élysée. Elle est tout sauf une première dame traditionnelle.  Divorcée deux fois, mère de trois garçons, Valérie Trierweiler entend rester une femme active, autonome, indépendante. "J'ai besoin de gagner ma vie", explique-t-elle. Pas question donc de découper sa carte de presse (n°63331).

Son métier, c'est sa passion, et elle entend continuer de l'exercer comme avant. Parmi les pistes de réflexion, elle espère pouvoir réaliser des entretiens avec des personnalités étrangères. Mais peut-on travailler en toute indépendance et toute objectivité dans la presse, tout en partageant la vie d'un chef d'État ? Et pourquoi pas...

Un statut encore à définir

Premier enseignement : le statut de Première dame n'existe pas dans la Constitution. La formule est une invention de journaliste, mais la loi est muette sur le rôle de la femme du président.  En l'absence de directives, d'interdictions, ou même de contours, Valérie Trierweiler espère donc rester ce qu'elle a toujours été : une femme libre, une mère de famille active d'aujourd'hui, indépendante financièrement et qui entend continuer de veiller sur ses trois fils, âgés de 15 à 19 ans. Tout ça, le plus loin possible des micros et des caméras. Un monde mediatique qu'elle connaît par cœur, et qu'elle redoute pour sa nouvelle vie.

4
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Achour (anonyme),
Moments très forts, que ceux que les chaines de télévision ont montrés lors de l'investiture de François HOLLANDE, Président de la République. Félicitations et bon courage!
Avatar de anonyme
Pour faire un grand president ,il faut une grande premiere dame.Mais on a voté pour un homme NORMAL ,alors...
Avatar de anonyme
ERIC (anonyme),
Même si le statut de 1ère dame de France est purement honorofique, il n'en est pas moins devenu au fil du temps un statut réel, auquel est rattaché certains avantages, droits et devoirs. Comment peut-on envisager de donner à cette dame ce statut alors qu'elle n'est ni mariée, ni pacsée à Monsieur HOLLANDE, ces critères étant une condition indispensable pour le citoyen lambda pour l'atribution de tel ou tel avantage, allocation ou option fiscale (succession, adoption.....)?
Avatar de anonyme
Roland (anonyme) @ ERIC (anonyme),
Je craignais que la droite ait évolué depuis 1981 , Dieu merci il n'en est rien...
aller directement au contenu