aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Le "oui mais" de Borloo à la main tendue de Bayrou

le Mardi 25 Septembre 2012 à 10:59
Par Sylvie Johnsson

Jean-Louis Borloo © Radio France - Nathanaël Charbonnier

Ce dimanche, le président du MoDem, François Bayrou, a proposé à Jean-Louis Borloo, fondateur de l'Union des démocrates et indépendants, de "travailler ensemble" à l'unité de la famille centriste. L'UDI est ouverte a répondu ce mardi Jean-Louis Borloo, mais sur une ligne "politique claire". Allusion au choix ni droite-ni gauche de François Bayrou.

 "Alors, je dis à Jean-Louis Borloo: si c'est vraiment l'unité qui est le but à atteindre, faisons-la ensemble" a lancé dimanche François Bayrou invité au "Grand rendez-vous Europe1/ITELE/Le Parisien.

Invité ce mardi matin de France 2, l'ancien ministre de l'Ecologie a mis les points sur les i: "L'UDI, c'est fait. La machine est aujourd'hui lancée. C'est un parti indépendant mais qui a une politique claire. Ce n'est pas une coalition avec les gauches, c'est une coalition du centre avec la droite républicaine. Donc, tout membre du MoDem qui est sur cette ligne politique claire peut venir",

Ce qui laisse à François Bayrou qui a voté François Hollande à la présidentielle le choix entre se rallier et renier, ou rester indépendant, mais seul.

 

 

 

Par Sylvie Johnsson
2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
Que Borloo ne se laisse pas embobiner car l'autre va vouloir se mettre devant. Il a prouvé qu'il n'était plus fiable en louvoyant de droite au centre puis à gauche. C'est à se demander comment il peut se regarder dans une glace.
Avatar de anonyme
Erik (anonyme) @ jack01 (anonyme),
Jack01, il semble que vous raisonnez de la même manière que Borloo : vous raisonnez en termes de partis politiques sans vous soucier de la dérive des partis (l'UMP de Sarkozy est très à droite par rapport à ce qu'était l'UMP de Chirac). C'est pour cela que vous ne comprenez pas la posture de Bayrou qui à l'inverse raisonne en termes de mesures politiques. L'engagement de Bayrou n'a pas changé sur le plan des idées (toujours en faveur de lois qui appuient l'économie de manière saine en luttant contre les abus et en protégeant la démocratie) mais ce sont les autres partis qui ont dérivé.
aller directement au contenu