aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

UMP : un fauteuil pour deux

le Lundi 2 Juillet 2012 à 08:53
  • Pas encore de votes

Qui va diriger l'UMP après la défaite de Nicolas Sarkozy à la présidentielle ? En lice, pour l'heure, à la "gauche" du parti, tendance gaulliste-social François Fillon, à la "droite" du parti, tendance droite décomplexée Jean-François Copé.

{iframe|daily|259.875|462|xrwkdv}

UMP: un fauteuil pour deux © FranceInfo

Le premier, l'ancien Premier ministre, s'est déclaré candidat dans les colonnes du Journal du Dimanche du 1er juillet. Fort de sa popularité, François Fillon sait pourtant que la partie n'est pas gagnée. Car ce sont les militants qui sont appelés à voter. Or, c'est justement son rival Jean-François Copé qui a la cote chez les adhérents UMP, plutôt sensibles aux arguments droitiers.

Qui est donc le mieux placé ?

Pour Laurent Joffrin de LIbération, la question renvoie à l'attitude à adopter "concernant le FN. La campagne de Sarkozy a dérivé vers cette droite". Et la candidature de Fillon revient à se demander si l'on continue dans cette direction. "Est-ce qu'on reprend cette conception de la Nation, qui est plus fermée, qui met l'accent sur les frontières et qui  est très hostile à l'immigration et qui parle beaucoup d'identité nationale. Copé est plus sur cette ligne-là. Et Fillon se réclame un peu plus d'une droite gaulliste, plus sociale."

La réalité, corrige Sylvie Pierre-Brossolette du Point, est que "la différence entre Fillon et Copé est bien mince. Ils ont été totalement solidaires du bilan Sarkozy, ils n'ont pas moufté pendant la campagne quand il y a eu cette droitisation de la campagne, ils ont accepté de jouer le jeu du ni-ni pendant les législatives. L'enjeu est donc de savoir quelle va être la part des adhérents qui va voter"...

F. Fillon dans le JDD du 1er juillet : "l'été sera chaud, l'été sera chaud" à la tête de l'UMP © JDD

aller directement au contenu