aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Superhollande contre les Superméchants de la supercrise

le Mardi 19 Juin 2012 à 07:22
  • Pas encore de votes

Superhollande contre les super-déficits et les super-méchants de la finance et de la mondialisation : Superman ou Mission Impossible ? Et le rap breton qui cartonne sur le Net : "Bienvenue chez les Bretons".

Presse 19/06/12 © Radio France - Jean-Christophe Martin

 

Avec d'abord la Une du jour : "Superhollande"...

Et avec le générique de Superman, car Libération s'est surpassé avec un Hollande très loin de l'homme normal de la campagne, mais alors vraiment très loin, un Hollande qu'on découvre à la Une de Libé en habits de Superman - collants bleus cape rouge - qui s'envole pour aller terrasser la crise... Superhollande contre les super-déficits et les super-méchants de la finance et de la mondialisation, c'est beau comme un état de grâce.

Sauf que c'est à prendre au second degré, enfin on l'espère, avec ce titre "La gauche peut-elle battre la crise ?" avec un gros point d'interrogation. Pour Libération, c'est vrai que le PS n'a jamais disposé d'autant de pouvoirs, mais les marges de manoeuvres n'ont jamais été aussi réduites.

Les pleins pouvoirs certes mais pour le plein d'ennuis... Pour Jean Quatremer dans Libération, vu l'ampleur des défis, SuperHollande va surtout devoir jouer un autre scénario que celui de Superman, celui de Mission Impossible.

Mission impossible ou Superhollande, pour l'Humanité, l'heure des choix en tout cas va sonner. Le scénario, lui, a déjà commencé à s'écrire et Superhollande étrenne déjà ses super-pouvoirs : selon les Echos, il y aura dès cet été une augmentation de la taxe sur les transactions financières mais aussi une nouvelle taxe sur les dividendes. Objectif : inciter les entreprises à investir plutôt qu'à récompenser leurs actionnaires.

Dans le scénario de Superhollande, il y a aussi la nouvelle donne en Europe après les élections en Grèce et en France, c'est le dossier à lire dans la Croix.

Un Superhollande bien entouré par sa supermajorité toute fraîche, le Parisien et Aujourd'hui en France vous présentent les coulisses et les nouveaux visages de l'Assemblée. Et des batailles titanesques ont commencé dans l'ombre : on apprend dans le Parisien que le PS par exemple veut récupérer une partie des bureaux du rez-de-chaussée de l'Assemblée, des bureaux occupés par la droite depuis 1958. Pas question répond l'UMP, j'y suis, j'y reste. Si rétorque le PS. Non dit l'UM, si dit le PS. On en est là.

Quant à Superhollande, il faudra qu'il se souvienne que Superman a un point faible, la Kryptonite, cette pierre extra-terrestre qui lui fait perdre tous ses super-pouvoirs. La droite la cherche, cette arme fatale, c'est la Une du Figaro, "la droite cherche un programme et un chef". Autrement dit, elle la cherche sa Kriptonite politique, et quand elle l'aura trouvée, gare au Superhollande de la Une de Libération.

Et maintenant on va en Bretagne et en musique...

Bienvenue Chez Les Bretons - Jean Floc'h et Grandpaminigrandpamini

Avec le nouveau rap breton qui cartonne sur YouTube : c'est à découvrir notamment sur ouest-france.fr et sur 20minutes.fr. Après "Bienvenue chez les Ch'tis", voilà "Bienvenue chez les Bretons"... Depuis sa mise en ligne le 23 mai, le clip a déjà été vu près de 620 000 fois. Un morceau signé Jean Floc'h et Grandpamini, présenté par Ouest France comme "un duo très bling-bling second degré" mi-breton, mi-parisien. Entre délire de copains et autodérision, c'est un rap à forte teneur en chouchen, à ne surtout pas prendre au sérieux : "The United States of Armorica".

La presse à la Une

La presse à la Une du 19/06/12 avec Gérard Ejnès de France Football  
 

Lecture
 
Partager

A la Une de France Football : un hommage pour les inconditionnels, "Il était une voix", la voix de Thierry Roland, la voix du football.

Ce soir, il y a aussi un nouveau rendez-vous pour les Bleus à l'Euro 2012, ils affrontent la Suède avec la quasi-assurance de se qualifier pour les quarts de finale. C'est d'ailleurs le premier match de ce genre depuis 2004 où ils pourront jouer dans une relative tranquillité.

Où en sont vraiment les Bleus, est-ce qu'ils ont vraiment rassuré depuis le début de l'Euro ? Après la Suède, il y aura l'Italie ou l'Espagne, est-ce que les Bleus sont au niveau ? Explications avec Gérard Ejnès, directeur délégué de la rédaction de France Football.

 

 

aller directement au contenu