aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

L'État va renforcer le logement social

le Mercredi 5 Septembre 2012 à 05:00 mis à jour à 17:18
Par Marion Bernard

Les terrains cédés par l'Etat pourrait permettre la réalisation de 110.000 logements sociaux © LANCELOT FREDERIC/SIPA

Cécile Duflot a présenté son projet de loi destiné à réduire la pénurie des logements sociaux devant les conseil des ministres ce mercredi. La ministre de l'Egalité des territoires et du Logement a détaillé plusieurs mesures notamment la mise en vente de terrains appartenant à l'Etat. Le gouvernement prévoit de diffuser la liste de ces 930 terrains sur Internet.

Parmi les nouvelles mesures annoncées dès le mois d'août par Cécile Duflot, la ministre du Logement avait déjà prévu de relever de 20% à 25% la part des logements sociaux dans certaines communes, ou encore de quintupler le montant des amendes pour les villes qui joueraient les mauvaises élèves.

Une autre mesure phare a également été détaillée en conseil des ministres : la cession, d'ici 2016, de 930 terrains de l'Etat, afin de les utiliser pour pouvoir construire des logements sociaux. Une manne de 2.000 hectares qui pourrait permettre d'accueillir près de 110.000 logements, dont près de la moitié prévus en Ile-de-France.

Selon Cécile Duflot, 1.700.000 familles attendent un logement social et un millier de maires refusent encore d'appliquer la loi.

La liste des terrains à vendre mise en ligne 

Mardi, le gouvernement a brièvement mis en ligne la liste des 930 terrains mis en vente, avant de la retirer jusqu'à ce mercredi. Dans cette liste : un camp militaire à Idron (Pyrénnées-Atlantiques), un terrain proche de la gare TGV de Thionville (Moselle) ou des voies ferrées à Paimpol (Côtes d'Armor). L'inventaire est attendu sur le site du gouvernement.

Cécile Duflot devrait se rendre, vendredi, sur l'un de ces sites symboliques, en compagnie du Premier ministre Jean-Marc Ayrault : la caserne de Reuilly, dans le 12earrondissement parisien.

Hausse de 110% des prix dans l'ancien

Par ailleurs Cécile Duflot s'est déclarée favorable à un dispositif d'aide à l'investissement locatif, après l'extinction du dispositif Scellier. "C'est un travail en cours, l'arbitrage n'est pas définitif pour la bonne et simple raison que ça figurera au projet de loi de finances et que les choses ne sont pas bouclées", a expliqué la ministre.

Enfin Cécile Duflot a rappelé que les mesures d'encadrement des loyers déjà annoncées seraient complétées par une loi au printemps. Selon la ministre du Logement, les prix des logements anciens ont augmenté de 110% en moyenne entre 2000 et 2010 et, pour les logements neufs, de 86% pour les maisons et 94% pour les appartements.

Les prix des loyers ont eux augmenté de 3,4% par an en moyenne depuis 1984, soit autant que le revenu disponible mais deux fois plus vite que les prix à la consommation.

Par Marion Bernard
aller directement au contenu

Les plus consultés