aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Napoléon III

le Samedi 19 Mai 2012 à 11:40
  • Pas encore de votes

Louis Napoléon Bonaparte, premier Président de la République française (élu le 10 décembre 1848 au suffrage universel masculin) et auteur du coup d'état du 2 Décembre 1851. Devenu Empereur des Français, Napoléon III exerça son pouvoir de 1852 à 1870. La défaite de la France à Sedan face aux troupes prussiennes lui a valu sa perte: exilé en Angleterre, il y restera jusqu'à sa mort en Janvier 1873.

Portrait de Napoléon III par Franz Xaver Winterhalter. © Franz Xaver Winterhalter

Napoléon III est entré en politique dès son plus jeune âge : la famille Bonaparte étant bannie de France, c'est en Italie puis en Suisse qu'il a fait son éducation politique et n'a eu de cesse de vouloir reconquérir le pouvoir.

La Révolution française de 1848 qui met fin à la Monarchie de Juillet, lui a fourni l'occasion de présenter sa candidature aux élections de députés à l'Assemblée Nationale, puis à l'élection présidentielle.

 Elu président de la république française  le 10 décembre 1848,  pour quatre ans, il s'installe alors à l'Elysée. Il se pense doublement légitime, d'abord comme l'héritier de Napoléon 1er et comme l'élu du peuple.

Mais Louis Napoléon Bonaparte va se trouver dès le début en confrontation politique avec l'Assemblée Nationale. La constitution de 1848 ne prévoit pas de second mandat pour un président et la révision constitutionnelle réclamée par Louis Napoléon Bonaparte n'aboutira pas. D'où son coup d'Etat du 2 Décembre 1851 qui met fin à la deuxième république.

Après ce coup d'Etat par lequel il prolonge sa prise de pouvoir, il devient l'Empereur des Français. Sous le Second Empire, l'élite républicaine dont Victor Hugo, dénonce ce régime pour qui c'est  le règne de l'argent, de la censure.

Malgré l'avis des élites républicaines, le peuple accorde sa confiance à Napoléon III, il croit encore à la légende napoléonienne.

 On retient moins ses idées économiques et sociales pour combattre le paupérisme et mise sur l'industrialisation.Il a écrit : "la classe ouvrière n'est rien, il faut la rendre propriétaire...Il faut donner à ses bras, un emploi utile pour tous....il faut lui donner des droits et un avenir.

     C'est la défaite de la France face aux troupes prussiennes, la perte de l'Alsace et la Lorraine, qui causeront la fin de règne de Napoléon III.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

aller directement au contenu