aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Général de Gaulle

le Samedi 16 Juin 2012 à 06:40
  • Pas encore de votes

Charles de Gaulle né le 22 novembre 1890 à Lille et mort le 9 novembre 1970 : c'est l'auteur de l'Appel du 18 Juin, appel lancé aux Français pour qu'ils résistent face au Régime de Vichy. Chef de la France Libre, toute son action consista à organiser des forces militaires françaises et à les faire combattre aux côtés des Alliés, pour que la France s'implique dans sa propre libération.

De Gaulle, chef de la Résistance. © inconnu

L'appel du 18 Juin est un moment-clé dans l'engagement du général de Gaulle. Dans ses "Mémoires de guerres", il écrit "...à 49 ans, j'entrais dans l'aventure comme un homme que le destin jetait hors de toutes les séries".

De Gaulle doit se faire reconnaître comme le représentant de la France auprès des Alliés anglo-américains. En France, la résistance s'organise face à l'occupant allemand et en 1943, le Conseil National de la Résistance reconnaît de Gaulle comme le chef incontesté de toute la résistance. Un gouvernement provisoire s'installe en Mai 1944 à Alger, présidé par de Gaulle.

La libération de la France viendra  quelques temps après avec le Débarquement allié, le 6 Juin 44, la libération de Paris, le 25 Août au soir avec le lendemain, la descente triomphale sur les Champs Elysées, du général de Gaulle. Ce jour-là, on voit une foule de Français venir acclamer un héros, celui qui incarne La Résistance.

Son action, il la mise au service d'un idéal, il est à l'écoute du peuple français, ce ne sont pas que des mots ! Depuis son enfance, il se passionne pour l'Histoire de France, cette "vieille nation meurtrie de guerres et de révolutions."

Mais de Gaulle aura aussi de 1946 à 1958 vécu sa traversée du désert : le 20 Janvier 1946, alors que l'Assemblée Nationale travaille sur une nouvelle constitution, il démissionne, estimant qu'il ne pourra pas imposer ses vues aux partis qu'il accuse de briser l'Union nationale. Il se retire à Colombey-Les-deux –Eglises, où il écrira ses "Mémoires de guerre".

La guerre d'Algérie qui durera de 1954 à 1962, va provoquer son retour en 1958. Il fonde la Ve République, établit l'élection du président de la République au suffrage universel et lui donne plus de pouvoir, face à une Assemblée Nationale amoindrie.

Enfin, 1968 marquera la fin d'une époque, la révolte des jeunes générations, suivie des grandes grèves. De Gaulle ne comprend plus cette France là : il démissionne et se retire à Colombey-les-Deux-Eglises où il mourra en novembre 1970.

 

 

 

 

 

aller directement au contenu