aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Hollande au Louvre : "Les civilisations de l'islam sont l'exact contraire de l'obscurantisme"

le Mardi 18 Septembre 2012 à 10:35
Par Cécile Quéguiner

François Hollande en direct du musée du Louvre © Capture d'écran i-Télé

François Hollande a inauguré mardi le nouveau département du Louvre consacré aux arts de l'Islam. Plus de 3.000 oeuvres réunies. Soit, selon le chef de l'État, "un geste politique au service de l'harmonie, du respect et de la paix".

Inaugurer ce nouveau et huitième département du Louvre tandis que le monde arabo-musulman s'enflamme contre la fameuse vidéo anti-islam et après la manifestation organisée à Paris samedi devant l'ambassade américaine, l'occasion était trop belle pour le président de la République. L'occasion de dénoncer "l'insondable bêtise" des destructeurs de patrimoine islamique, citant les récentes attaques contre les mausolées de Tombouctou, au Mali. L'occasion surtout de délivrer un discours d'apaisement. 

"Les meilleures armes pour lutter contre le fanatisme se trouvent dans l'islam lui-même"

François Hollande n'a en effet eu de cesse pendant son discours de décrire non "pas une civilisation mais des civilisations de l'islam [...]" Dont, ajoute-t-il, "l'honneur [...] est d'être plus anciennes, plus vivantes et plus tolérantes que certains de ceux qui prétendent parler en leur nom". "Les meilleures armes, dit-il, pour lutter contre le fanatisme se trouvent dans l'islam lui-même". Message à l'adresse des musulmans de France essentiellement. Mais le chef de l'État a surtout tenté de briser "les préjugés" dans l'ensemble de la population française. "Les Français et les Européens, déclare-t-il, constateront [en visitant le Louvre] ce qu'ils doivent aux cultures de l'Orient. Nous partageons les mêmes oeuvres, nous sommes liés par l'histoire".

Hollande au Louvre : "Nous serons là pour lutter contre les groupes mus par l'insondable bêtise"  (00:00:43)

Lecture
 
Partager

Henri Loyrette, directeur du Louvre : "Hollande a raison. Ce département, une façon de reconnaître la face lumineuse de l'islam" Au micro de Catherine Pottier 

Lecture
 
Partager
> Le nouveau département sera ouvert au public dès le samedi 22 septembre. En attendant, 12-14h spécial sur l'antenne de France Info vendredi 21 en direct du musée du Louvre, et notre dossier complet multimédia à retrouver sur franceinfo.fr dès ce jeudi 20. 
Par Cécile Quéguiner
10
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
No Stress (anonyme),
Et les religions, les armes ! Où un pouvoir politique comme un autre. La Tv, le foot, le basket, le baseball, et l'alcool et autres drogues ont toujours été utilisées pour occuper l'esprit des plus faible pour les asservir encore plus au détriment d'autres soit disant "plus" "importants". La religion est un partie politique. En France vous aviez deux parties qui s'affrontaient, l'état royaliste et le catholicisme tous confondus. Et quand on avait besoin des hommes pour la guerre on brandissait. Telle ou telle raison. On le voit dans les pays Islamistes non libre où l'Islam prend le pouvoir comme un partie politique et est utilisé comme arme dans un sens ou comme bouclier d'un autre. Non pour moi le non sens même est la religion quelle quelle soit et qui semer la guerre partout ou elle est passée et quelque soit le continent. Sauf peut-être le bouddhisme qui n'est pas vraiment une religion ni philosophie. Pour moi parler de religion c'est sortir les armes, la preuve. Ouvrer n(importe quels médias. Ne pas en parler c'est conserver la PAIX. Après les gens font se qui veulent, s'ils y plaisent et croire dans de pures inventions ne regardent que eux. Moi cela fait longtemps que je crois plus au père noël. Et je vis bien. Peut-être bien mieux ;)
Avatar de bALOO
Je reprends les idées de la religion , j'ai vécu en Galilée et je suis français. Même en Palestine, même en Israël, Jésus aurait été renversé "en Galilée", lors d''une course de chars, Rémus conduisait le char tité par des cheveux, et il fut montré comme exemple d'un innocent arraché à sa mère, etc..
Avatar de anonyme
"Nous partageons les mêmes oeuvres, nous sommes liés par l'histoire".En effet, à condition que les valeurs de chacun soient respectées, particulièrement celles du sol qui accueille. Or, ce n'est plus le cas. Nous sommes entrés dans un mon schizophrénique où nous ne sommes même plus capables de faire respecter les lois que nous avons nous même votées. Nous ne sommes plus dans le partage mais l'invasion.
Avatar de anonyme
à l'attention de France-Info, Madame, Monsieur, pourriez-vous nous faire connaître vos critères de sélection à la parution de nos réactions? En effet, je trouve cette page très intéressante, je souhaiterais d'ailleurs savoir ce que vous faites de tous ces commentaires et peut être m'expliquer ce qui justifie l'absence de parution de certains d'entre eux. En vous remerciant .
aller directement au contenu