aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

François Hollande : "Toutes les enquêtes autour de la catastrophe de Brétigny-sur-Orge seront publiques"

le Vendredi 12 Juillet 2013 à 21:23 mis à jour à 21:40
Par Pierrick de Morel

François Hollande lors de son déplacement à la gare de Brétigny-sur-Orge, le 12 juillet 2013 © Reuters - Kenzo Tribouillard

Le président de la République s'est déplacé vendredi soir à Brétigny-sur-Orge après le déraillement d'un Corail Intercités qui reliait Paris à Limoges. Après avoir discuté avec des blessés, il a affirmé que l'enquête autour de cet accident serait transparente.

Comme le président de la SNCF Guillaume Pépy avant lui, le président de la République François Hollande a expliqué vendredi en marge de son déplacement à Brétigny-sur-Orge qu'on ne connaissait toujours pas les raisons du déraillement du Corail Intercités n°3657 entre Paris et Limoges.

Il a écarté la piste d'un "ouvrage abimé", expliquant que des travaux n'avaient pas eu lieu sur les voies au cours des derniers jours. "Evitons toute polémique inutile" , a-t-il insisté.

Trois enquêtes ont été diligentées : une sous l'autorité de la justice, une du ministère des Transports et une troisième de la SNCF. "Tous les résultats seront publics pour qu'il n'y ait aucun doute sur ce qui s'est produit", a également assuré le chef de l'Etat.

"Toutes les enquêtes seront publiques", affirme François Hollande  (00:00:55)

Lecture
 
Partager

Il a expliqué que la gare serait fermée pendant trois jours pour des travaux, précisant qu'il avait demandé que "ceux-ci puissent être engagés dans un délai le plus court possible."

Soutien aux blessés et aux secouristes

Le président de la République a apporté son soutien aux blessés et aux familles des victimes.

"Pensons aux familles, aux blessés (...) Quand il se passe une catastrophe en France, il y a un deuil et une solidarité qui se mettent en place. Cela s'appelle la fraternité, qui fait partie de la conception que nous nous faisons de la République."

François Hollande "s'associe à la douleur des familles"  (00:01:47)

Lecture
 
Partager

Il a également tenu à saluer "les personnels qui se sont mobilisés : médecins, infirmiers, pompiers". "La France est un pays qui est capable de faire face à une catastrophe", s'est félicité le chef de l'Etat.

D'après un bilan provisoire, cet accident aurait fait six morts et 22 blessés graves.

Par Pierrick de Morel
2
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
"Toutes les enquêtes autour de la catastrophe de Brétigny-sur-Orge seront publiques" ... C'est des termes qui me mettent en colère tant il est évident que nous seront ce qu'il s est passé : erreur humaine , technique ,es deux etc etc ... Mais je trouve indécent de s'affirmer de la sorte quand on a un MINISTRE des finances qui s'amuse de tout le monde et qui se fait prendre ... Du moins lui ... alors que vous êtes nombreux dansd le meme gene
Avatar de anonyme
"Toutes les enquêtes autour de la catastrophe de Brétigny-sur-Orge seront publiques" ... Et pourquoi elle ne le seraient pas ? ... Doit on user d'une dialectique politicienne et déclarer la transparente sans équivoque dans une telle situation ... Il y a , me semble-t-il, un terrible mélange des genres ... Cette catastrophe ne permet pas d'être associer à la transparente des politiciens ! Droite, gauche ou divers ... Bien sur que les diverses enquêtes devront être publiques .. Défaillances humaines, techniques , sabotage etc etc ... Il nous rappelle quoi notre tendre Président : Son devoir de transparence ?? C'est lui qui décide de la publications des diverse enquêtes sur cette terrible et malheureuse catstrophe .... Ou utilise t il des termes pour les associer à sa propre politique ? Ou à la politique en générale ... : Transparente , changement, le futur c'est maintenant ..etc etc .... La récupération politique me dégoute et ce tragique évènement m'attriste ...Je ne me sents ni de droite , ni de gauche , juste avec quelques idées bonnes de chaque côté ... Mais nous n'avons plus besoin de droite , ni de gauche .pour trouver la juste ligne de notre France ... Les propos de Hollande me désole , ceux de celui qui était avant lui d'autant ... Ces mecs ils se touchent devant la glace et se prétendent d'être les heureux élus de la France ... SVP , si censure , Même message sur d'autre réseau de la NTIC .. ( Même si Sarko voulait nous civiliser ) !!
Avatar de anonyme
Corsiglia (anonyme),
C'est curieux : vous parlez de la voie, des rails, des quais, des aiguillages, des travaux de ceci de cela, mais personne ne parle du train lui même : son modèle, son âge,sa révision, etc..comme on le fait immédiatement pour un avion ou un camion par exemple..... Cela dit, vos reportages sont ok pas de problèmes, no question....mais c'est juste pour faire cette remarque......
Avatar de anonyme
Vous feriez bien d'enquêter sur les "jeunes" qui sont venu pour dépouiller les cadavres et les blessés, qui ont caillassé les policiers et pompiers et volé du matériel du SAMU. C'est d'une honte sans nom! Monsieur Valls, faites votre travail.
aller directement au contenu