aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

François Hollande sur la 18e étape du Tour : "La plus grande épreuve qui soit"

le Vendredi 20 Juillet 2012 à 16:01
Par Mélanie Potet

C'est dans son département de la Corrèze que François Hollande a décidé d'entrer dans la Grande Boucle, vendredi après-midi. Le président de la République a rejoint la caravane du Tour vers 15h30 pour suivre les 50 derniers kilomètres de l'étape dans la voiture du directeur de la course, Christian Prudhomme. Il était déjà venu l'année dernière sur le Tour pour l'étape ariégeoise du Plateau de Beille. Il n'était alors que candidat à l'investiture au sein du PS.

 

François Hollande livre ses impressions au micro de France Télévisions à l'arrivée de la 18e étape  

Lecture
 
Partager
Par Mélanie Potet
8
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
gabrielle (anonyme),
En voiture ?? Pas serieux !!! Il aurait du pedaler en velo...c'est plus socialiste !!!
Avatar de anonyme
quelles bonnes vacances il s offre a nos frais : tonnerre de brest ,festival d avignon , tour de france( tout ca en train ? ). c est vrai qu il est pres du peuple qui a les moyens de partir en vacances mais loin de ceux qui luttent pour sauvegarder leur travail ! je crois qu il n aime pas les soucis et prefere ne pas s en occuper .
Avatar de anonyme
gaston (anonyme) @ arthur (anonyme),
une vingtaine de ses déplacements doit nous couter à peu près comme un seul de son prédécesseur ! sans parler des 2 milles CRS que sarkozy était obligé d’emmener partout avec lui pour éviter de se faire huer par le peuple !
Avatar de anonyme
François (anonyme),
Tiens, pour une fois il ne fait pas l'inverse de Sarkozy. Il fait même exactement la même chose que lui en 2007... Avec cette différence qu'en 2007 tout était calme avant la tempête que personne ne prévoyait alors qu'aujourd'hui nous sommes en plein dedans. Mais à tout prendre, c'est peut être mieux qu'il aille voir les cyclistes plutôt qu'être à son bureau où il envenimerait certainement la situation...
aller directement au contenu