aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Bill Clinton peut-il devenir président de la République française en 2017 ?

le Jeudi 27 Septembre 2012 à 10:22 mis à jour à 12:22
Par Mélody Piu
{iframe|youtube|260|462|PMWd0W0N8A0}

Bill Clinton président de la république française en 2017 ? © ScopeNews1

L'ancien président américain Bill Clinton a déclaré mercredi sur CNN qu'il pourrait briguer une présidence à nouveau, mais cette fois en Irlande ou en France. Le fait qu'il soit né dans l'Arkansas, un ancien territoire français, pourrait lui permettre d'être candidat aux élections dans l'Hexagone en 2017, dit-il. Vrai ou Faux? La réponse ici.

Bill Clinton à l'Elysée en 2017 ? Dans un entretien accordé mercredi à CNN, l'ancien locataire de la Maison-Blanche a expliqué sur le ton de l'ironie qu'il existait deux pays où il pourrait se présenter à la présidence : l'Irlande et la France. Mais en réalité, le peut-il vraiment? 

En France, Bill Clinton arrive trop tard

Bill Clinton a expliqué qu'il peut prétendre à la citoyenneté française parce qu'il est né en Arkansas, "qui fait partie des terres cédées lors de la vente de la Louisiane" en 1803 par la France aux Etats-Unis pour la somme de 15 millions de dollars. "Toute personne née dans un endroit du monde qui a fait partie de l'Empire français, si elle s'installe en France et y vit six mois et parle français, peut être candidat à la présidence du pays", poursuit l'ancien président des Etats-Unis de 1993 à 2001. 

Mais que dit réellement la loi française? En vertu du paragraphe 5 de l'article 21-19 du code civil français, Bill Clinton a raison "le ressortissant ou ancien ressortissant des territoires et des Etats sur lesquels la France a exercé soit la souveraineté, soit un protectorat, un mandat ou une tutelle [...] peut être naturalisé sans condition de stage", c'est à dire sans condition de résidence sur le territoire français pendant 5 ans. 

Toutefois, et malheureusement pour Bill Clinton, l'article 5 a été abrogé le 24 juillet 2006 et ne figure plus dans la version actuelle du code civil français. Donc à 66 ans, sa reconversion en tant que président ne se fera pas en France, à moins qu'il ne vienne immédiatement s'installer dans l'Hexagone, auquel cas au bout de cinq ans, il pourra prétendre à la nationalité française, sous certaines conditions. 

En Irlande, son ascendance est trop lointaine

Le démocrate a déclaré sur CNN, que son héritage irlandais lui donnait également le droit à se présenter aux élections du pays à condition qu'il y achète une maison et qu'il s'y installe. Dit-il vrai? 

Selon la loi du pays, on peut obtenir la citoyenneté irlandaise "si au moins un de nos parents ou de nos grands-parents était un citoyen irlandais au moment de notre naissance". Toutefois, il s'avère que Bill Clinton n'a aucun parent et grand-parent irlandais, son ascendance irlandaise est beaucoup plus lointaine. 

Ceci étant, tous les espoirs de Bill Clinton ne sont pas perdus car la loi française et la loi irlandaise accordent dans certains cas "exceptionnels" la citoyenneté à un ressortissant étranger. 


Par Mélody Piu
6
Vos réactions sur cette info
Avatar de anonyme
va til unporter Monica avec lui ?
Avatar de anonyme
Non mais pour l'ambassadeur du Qatar ça pourrait se faire...
Avatar de anonyme
Citoyens du mondes dominant les manants que nous sommes, réduits à subir, tels des végétaux les marrées et ouragans que cette racaille produit. Plus sérieusement, la double nationalité fait plus de demi-citoyens... Tout est dit.
Avatar de anonyme
jonathan lambert (anonyme),
mais quelle idée loufoque
aller directement au contenu