Présidence de l'UMP : Dominique Dord dénonce une campagne "inéquitable"

par Céline Asselot jeudi 23 août 2012 06:12
Christophe Petit Tesson Maxppp

Dominique Dord l'annonce dans une interview au Figaro : il a décidé de retirer sa candidature à la présidence du parti. Le trésorier de l'UMP se rallie à François Fillon, tout en accusant Jean-François Copé de verrouiller le scrutin.

"Je ne parviendrai pas à recueillir les 8.000 parrainages d'adhérents nécessaires" reconnaît Dominique Dord dans une interview au Figaro, où il annonce son retrait de la course à la présidence du parti. Le trésorier de l'UMP estime que la campagne est "inéquitable" : "Réunir ces signatures sans avoir accès au fichier des adhérents, sans bénéficier des communications de l'UMP tout en respectant une procédure ubuesque est impossible pour la plupart des pré-candidats".

Une critique qui vise ouvertement le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, accusé de détenir seul l'accès au fichier des adhérents. Et pas seulement : "il suffit de consulter le site internet de l'UMP pour constater que la communication du parti n'est pas impartiale ; elle travaille ouvertement et sans complexe pour Jean-François Copé". Dominique Dord a lui décidé d'apporter son soutien au rival de Copé, François Fillon.

Présidence de l'UMP : Dominique Dord rallie Fillon et dénonce une campagne "inéquitable"