Manuel Valls ambitionne moins de 2.000 morts sur les routes en 2020

par Caroline Caldier mardi 27 novembre 2012 16:23
Maxppp

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a réactivé ce mardi le Conseil national de la sécurité routière. Cette instance créée par le président Jacques Chirac, en sommeil depuis 2008, aura pour objectif principal de réduire la mortalité sur les routes.

Il le reconnait lui-même, le
ministre de l'Intérieur s'est fixé un objectif "ambitieux" : passer
sous le seuil des 2.000 morts dans les huit ans à venir. Conscient de l'ampleur
de l'enjeu
, Manuel Valls souhaite donc "la mobilisation de tous".

Composé d'une
cinquantaine de membres (élus,
associations, entreprises, assureurs) le CNSR aura deux axes de travail : les
principaux facteurs accidentogènes (alcool, vitesse, stupéfiants) et les
personnes les plus exposées (jeunes et usagers des deux-roues).

"Nous ne pouvons pas accepter l'idée que nous ayons atteint un seuil" (Manuel Valls)

Le groupe de travail va également se
pencher sur l'utilité des éthylotests pour lutter contre l'alcool au volant. Les sanctions contre les automobilistes non équipés seront
reportées au 1er mars. Autre annonce du ministre : les motards n'auront finalement pas l'obligation de porter un brassard rétro-réfléchissant à partir du 1er janvier 2013.

Manuel Valls veut s'assurer de la pertinence de l'éthylotest