aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

1968 : "Petite fille de Français moyen" par Sheila

le Samedi 28 Juillet 2012 à 05:40
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 5 (1 vote)

Immédiatement après les grands remous de Mai 68, Sheila prône le travail, le sérieux et le refus de la politique.

Sheila © Carrere - Carrere

Cette chanson n'a pas été écrite spécifiquement en réaction aux événements de Mai 68, mais on peut tout de même y entendre des réponses à la folie révolutionnaire et libertaire du printemps.

Le texte s'en prend à la jeunesse contestataire : "Les petites filles précieuses des grandes familles (...) abordent gaiement la dialectique, la politique et l'art ancien" .

Cet été là, les épreuves écrites du baccalauréat sont supprimées.

Le 12 juillet, la grève prend fin chez les journalistes de l'ORTF.

Les chansons et les archivees de la chronique d'aujourd'hui:

Sheila : Petite fille de français moyen (1968).

France Inter. Inter actualités de 20 heures : Allocution de Charles de Gaulle, président de la république. (29 juin 1968)

Aphrodite's Child : Rain and Tears (1968)

France Inter. Journal de 13 heures : L'agitation étudiante persistante. (10 juillet 1968)

Franck Pourcel : Rain and Tears (1968)

France Inter : Journal de 13 heures : Interview de Michel Debré (10 juillet 1968)

Paul Mauriat : Rain and Tears (1968)

Sheila : Petite fille de français moyen (1968).

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Les livres qui ont accompagné nos chroniques des étés précédents, Ces chansons qui font l'histoire et Les chansons qui ont tout changé, sont l'un et l'autre sur le kiosque de Radio-France et présentent une centaine d'histoires de chansons historiques, de La Marseillaise à No Woman No Cry de Bob Marley, de Ne me quitte pas de Jacques Brel à Tomber la chemise de Zebda, de Rock Around the Clock par Bill Haley à Mignonne allons voir si la rose...

Merci à Céline Asselot

 

 

 



Vidéo(s)

{iframe|youtube|260|462|Fh0SkJ7qmFU}
aller directement au contenu