aller directement au contenu
  • Votre radio, vos favoris, vos alertes personnalisées

Le solo poétique de John Surman

le Dimanche 3 Juin 2012 à 05:50
  • Votre évaluation : Aucun Moyenne : 4.5 (2 votes)

Retour au solo pour le poly-instrumentiste britannique John Surman dans Saltash Bells et début de renaissance pour le bassiste américain Marcus Miller avec "Renaissance".

Le nouvel album solo de John Surman

Le solo est un exercice que connaît bien le poly-instrumentiste britannique John Surman pour y revenir à intervalle plus ou moins régulier. Avec Saltash Bells, son nouvel album, John Surman peut laisser libre cours à sa créativité rythmique et mélodique. Qu'il soit au saxophone soprano, ténor ou baryton, à la clarinette alto ou basse, à la contrebasse, au synthétiseur ou à l'harmonica, le musicien britannique maitrise parfaitement chacun des instruments qu'il convoque dans ce nouvel album. Un disque dont le titre puise son origine dans l'enfance de John Surman. Ces Saltash Bells sont les cloches qu'il entendait quand il naviguait enfant avec son père sur une rivière du Devon. Leur son, se souvient John Surman, "résonnait sur l'eau et dans la vallée". Depuis de nombreuses années, elles ont nourri sa musique, longtemps d'ailleurs sans qu'il en ait vraiment conscience.

Le nouvel album de Marcus Miller

Changement d'univers avec le bassiste américain Marcus Miller. Son nouvel album s'intitule Renaissance. A-t-il pensé en choisissant ce titre à celui auquel il doit sa notoriété : Miles Davis qui il y a trente ans entamait à ses côtés une renaissance qui le propulsa au rang de star planétaire. Entouré de jeunes musiciens et de quelques invités en particulier Dr John, Marcus Miller alterne dans ce nouveau disque compositions et standards. Marcus Miller sera en tournée en France au mois d'octobre 2012.

aller directement au contenu